Les Bleus savourent leur nouveau statut

Depuis son sacre dans la Ligue Mondiale de volley en juillet dernier, l’équipe de France est sur un petit nuage. Benoît Durand est allé à la rencontre des Bleus, 24h avant leur rencontre face au Brésil. Tous avouent savourer leur nouveau statut. A l’image d’Earvin Ngapeth : « Maintenant qu’on a des résultats, je pense qu’on va être de plus en plus demandé ». « Si on n’avait pas gagné la World League, on ne nous reconnaîtrait pas dans la rue comme c’est le cas aujourd’hui », estime pour sa part Benjamin Toniutti. Mais, loin de prendre la grosse tête, les Bleus n’aspirent qu’à une chose : confirmer leur statut.

Publié le , modifié le