Le cas Bojinovic

Dans l'instruction du procès visant les paris présumés truqués concernant certains joueurs de Montpellier, le magistrat Patrick Desjardins s'est montré le plus sévère pour le désormais joueur du Paris SG, Mladen Bojinovic (6 mois avec sursis et 60.000 euros) et pour son ami, le buraliste Nicolas Gillet (6 mois avec sursis et 80.000 euros) qu'il considère comme les "organisateurs". Un reportage pour Tout Le Sport de Thierry Vildary.

Publié le , modifié le