Lavillenie : « Un peu d’histoire vient de s’écrire »

Au micro de Patrick Montel, Renaud Lavillenie savoure à sa juste valeur son quatrième titre consécutif de champion d’Europe en salle, décroché samedi, à 5,90 m. Plutôt que de s'attarder sur sa tentative de record du monde manquée, le perchiste français, qui a ensuite franchi 6,04 m, préfère retenir le plaisir qu'il a pris à Prague. Tout en pensant déjà aux prochains Mondiaux, qui auront lieu fin août, à Pékin.

Publié le , modifié le

Tout le Sport