La belle histoire : l'odyssée du dernier coureur de Paris-Roubaix

Trois jours après la victoire de Peter Sagan sur Paris-Roubaix, Tout le Sport propose un document inédit. La belle histoire d'Evaldas Siskevicius, de la formation Delko Marseille, qui a fini bon dernier de l'enfer du Nord, plus d'une heure après le champion du monde slovaque. Le Lituanien voulait à tout prix finir la reine des classiques. Seul durant les derniers kilomètres de la course, il a pu s'appuyer sur un soutien sans faille du public pour rejoindre le vélodrome de Roubaix, rouvert pour l'occasion. Un moment d'héroïsme raconté par Manon David.

Publié le , modifié le