Comment les pilotes gèrent le sommeil et la pluie sur les 24h du Mans ?

Après un peu plus de cinq heures de course sur cette 87ème édition des 24h du Mans, la pluie commence à tomber légèrement sur le circuit. Une variable difficile à évaluer pour les équipes : faut-il changer les pneus ? La pluie va-t-elle s'intensifier ? Deuxième variable, la nuit et surtout la gestion du sommeil par les pilotes et les stratégies de course mises en place. Avec trois pilotes par voiture, l'adrénaline et l'excitation de la compétition ne leur permettent pas de dormir sur leurs deux oreilles. 

Publié le , modifié le

Tout le Sport