Tournoi des Six nations: Lapasset pour un système de montée/descente

Tournoi des Six nations: Lapasset pour un système de montée/descente

Publié le , modifié le

Le Président de World Rugny, l'instance suprême du rugby international, le Français Bernard Lapasset se dit favorable à la mise en place d'un "système de montée et descente" dans le Tournoi des six Nations, pour redonner un peu plus de visibilité et d'intérêt à la compétition. Dans un entretien au Figaro.fr, l'ancien président de la FFR estime que le Tournoi doit s'ouvrir à d'autres nations.

Le débat sur la mise en place d'un système de montée/descente a émergé après les bonnes performances de la Géorgie lors de la Coupe du monde 2015. "Il faut changer le format du Tournoi des six nations. Si elle veut se tourner vers le futur, cette compétition doit s'ouvrir. Avec un système de montée-descente. Soit directe, soit via un match de barrages. Mais il faut donner rapidement une vision, un espoir à ces équipes-là", a déclaré Bernard Lapasset, en référence aux "pays européens du Tiers two comme la Géorgie, la Russie, la Roumanie".Les contre-performances répétées de l'Italie, admise dans le Tournoi depuis 2000, ont également contribué à alimenter les interrogations sur l'ouverture du Tournoi, compétition fermée depuis sa première édition entre nations britanniques en 1883, avant son ouverture à la France en 1910.

Le Président de World Rugby, qui quittera ses fonctions en mai, veut croire en en une redynamisation du Tournoi des Six nations, référence du rugby sur le Continent, mais qui a peut-être besoin de de se remettre en cause. "Le seul problème va être le Tournoi des six nations. Ça va être compliqué pour lui de faire admettre son ouverture" reconnaît Lapasset. " Mais il sera amené à élargir encore l'ouverture. Et puis, il aura un vice-président latin, avec l'Argentin Agustin Pichot. Ça ouvre des perspectives. Ce tandem représente un bon équilibre pour amener le rugby encore un peu plus loin."

Christian Grégoire