Sébastien Bézy
Le Toulousain Sébastien Bézy | AFP - REMY GABALDA

Guy Novès renouvelle l'équipe de France avec Bézy, Jedrasiak, Camara, Poirot et Danty

Publié le , modifié le

La première liste du nouveau sélectionneur de l'équipe de France Guy Novès était attendue. Si elle ne dévoile pas les noms de ceux qui joueront le prochain Tournoi des 6 Nations, elle donne déjà des indications sur la volonté de changement du nouveau staff. Cinq nouveaux appelés: le demi de mêlée de Toulouse, Sébastien Bézy, son coéquipier de la 3e ligne Yacouba Camara, le 2e ligne de Clermont Paul Jedrasiak, le trois-quarts centre du Stade Français Jonathan Danty, le pilier béglais Jefferson Poirot. Seuls 15 joueurs qui ont participé à la Coupe du monde sont encore là. Parmi les absents de marque: Bastareaud, Kockott, Dulin, Guitoune ou Talès, alors que Trinh-Duc fait son retour, comme Médard, Fall ou Lauret.

Nous voici rentré dans l'après-traumatisme de la Coupe du monde. Les débats, les mises en cause individuelles comme collectives sont derrière. Elles ne sont ni oubliées, ni résolues. Mais en livrant sa première liste de 30 joueurs, appelés à participer lundi à un mini-stage d'une journée avec des entretiens individuels et la présentation du projet de jeu, Guy Novès a écrit la première page de son histoire en équipe de France. Le hasard fait que cette liste sort deux jours après la prise de pouvoir de son ancien club, le Stade Toulousain, dans le Top 14. Un clin d'oeil de l'histoire...

En revanche, Guy Novès n'a pas fait de clins d'oeil à certains joueurs présents à la Coupe du monde. Bien sûr, il y a les retraités Dusautoir, Papé, Mas, Michalak, Szarzewski qui sont absents de cette liste. Mais d'autres ont été mis de côté, comme Vincent Debaty (Clermont), Yannick Nyanga (Racing), Fulgence Ouedraogo (Montpellier), Rory Kockott (Castres), Sébastien Tillous-Borde (RCT), Rémi Talès (Racing), Mathieu Bastareaud (RCT), Brice Dulin (Racing), Sofiane Guitoune (UBB), Noa Nakaitaci (Clermont) et Rémy Grosso (Castres). Ce sont des choix forts, surtout avec les "oubliés" Bastareaud et Kockott, symboles de cette équipe de France physique, ou encore les virevoltants Dulin ou Guitoune.

Pour tourner la page, Guy Novès et son staff ont rappelé certains exclus de la liste de 36 qui avaient participé au stage de l'été avant d'être sortis de l'équipe. Premier d'entre eux, François Trinh-Duc, mais également le 2e ligne de Clermont Sébastien Vahaamahina, Loann Goujon (UBB) ou Rémi Lamerat (Castres) sans oublier un Jules Plisson (Stade Français) qui s'était battu pour revenir en forme après sa blessure en Top 14. A ceux-là, il faut ajouter ceux qui avaient été mis de côté par le précédent staff: Benjamin Fall (Montpellier), Maxime Médard (Toulouse), Maxime Machenaud (Racing), Wenceslas Lauret (Racing).

Bézy, Camara, Danty, longtemps annoncés, enfin appelés

Après les absents, après les retours, il y a les nouveaux venus. Ils sont cinq appelés à découvrir Marcoussis lundi prochain. Le premier était le très attendu demi de mêlée de Toulouse, Sébastien Bézy, dont les performances depuis le début de la saison avec son club font l'admiration des observateurs. Lancé l'an dernier par Guy Novès avec les quadruples champions d'Europe, le voilà propulsé chez les Bleus à 24 ans. Même pedigree pour le 2e ligne de Clermont Paul Jedrasiak, impressionnant en Auvergne. Idem pour le 3e ligne toulousain Yacouba Camara, ou le trois-quarts centre du Stade Français Jonathan Danty, annoncé depuis longtemps en équipe de France sans y avoir posé ses valises qui est appelé malgré un début de saison plus délicat. La petite surprise, c'est le pilier de Bordeaux-Bègles Jefferson Poirot. L'ancien briviste profite du bon début de saison des Girondins pour se faire une place au soleil.

Mais attention, pour tous, il ne s'agit que d'une première liste de 30, pour un stage d'une journée. Au programme: entretiens individuels et présentation du projet de jeu. Pour jouer le Tournoi des 6 Nations, il y a encore du travail, et presque un mois à attendre. Mais l'ossature, si ce n'est la quasi-totalité du groupe, devrait se trouver dans cette liste. Au total, le nouveau staff tricolore a convoqué 7 Clermontois, 6 Toulousains, 5 du Racing, 5 du Stade Français, 2 de Montpellier et autant de l'UBB, 1 joueur de Castres, 1 de la Rochelle et surtout 1 du RCT, le club triple champion d'Europe.