Capitanat XV de France
Guilhem Guirado, Morgan Parra et Yoann Maestri, les joueurs du XV de France | AFP

Guirado, Parra, Maestri, un brassard pour trois

Publié le , modifié le

Thierry Dusautoir ayant annoncé sa retraite internationale, le XV de France se cherche un nouveau capitaine. Trois noms se détachent nettement pour succéder au recordman des sélections en tant que leader des Bleus (56) : le Clermontois Morgan Parra, le Toulousain Yohann Maestri et le Toulonnais Guilhem Guirado qui aurait les faveurs des pronostics. Le sélectionneur Guy Noves tranchera dans quelques jours.

Morgan Parra (Clermont) : l’aboyeur

Le demi-de-mêlée de l’ASMCA possède toutes les qualités pour la fonction. A 27 ans, il compte déjà un beau palmarès avec notamment un titre de champion de France (en 2010), un Tournoi des 6 Nations assorti d’un Grand Chelem (en 2010 également) et surtout une finale de Coupe du monde (en 2011). Il a déjà pris part à deux rendez-vous mondiaux et compte 66 sélections. Le Lorrain a inscrit 355 points sous le maillot frappé du coq depuis ses débuts contre l’Ecosse lors du Tournoi 2008 où il avait remplacé Jean-Baptiste Elissalde. A l’époque, le numéro 9 formé au Stade Rochelais ne tarissait pas d’éloges à son sujet.

Leader dans l’âme, proche des gros davantage que des trois-quarts, le gaucher est surtout doté d’un jeu au pied très efficace tant face aux perches que pour déplacer le jeu. Sa vision du jeu lui a même valu d’être placé à l’ouverture par l’ancien sélectionneur Marc Lièvremont lors du Mondial 2011. Seul hic : Morgan Parra devrait être mis en concurrence avec le demi-de-mêlée du RCT Sébastien Tillous-Borde (comme à la Coupe du monde anglaise) et avec la nouvelle génération (le Toulonnais Jonathan Pélissié et le Toulousain Sébastien Bézy). De grands 9 ont été capitaines du XV de France (Jacques Fouroux, Pierre Berbizier, Fabien Galthié). Parra peut très bien leur succéder.

Morgan Parra (Clermont)
Morgan Parra (Clermont)

Yoann Maestri (Toulouse) : la poutre

Le deuxième ligne du Stade Toulousain est la poutre du XV de France. Depuis ses débuts en février 2012 contre l’Italie, le Varois a constamment progressé au point d’être devenu un taulier des Bleus. Il fût l’un des rares à évoluer à son niveau lors du premier tour de la Coupe du monde et à ne pas sombrer contre les All Blacks en quarts de finale. A 27 ans, le colosse (2,01 m pour 119 kg) excelle dans les fondamentaux du poste. Atteindre les 40 sélections (il compte 43 capes aujourd’hui) lui a permis de s’affirmer au sein du groupe et surtout dans un pack où les meneurs ne manquent pas (Louis Picamoles, Damien Chouly, Guilhem Guirado).

"Mama" avait quitté son Rugby Club Toulonnais chéri pour remporter des titres. C’est ce qu’il a fait avec une Coupe d’Europe (en 2010) et deux titres de champions de France avec le Stade Toulousain (2011-2012). Il doit maintenant prendre une nouvelle dimension dans son leadership et son investissement sous le maillot bleu. Le capitanat lui donnerait une légitimité supplémentaire même s’il n’a pas forcément besoin de ça. Il rejoindrait alors quelques "grands" Bleus comme Abdel Benazzi, Fabien Pelous ou Lionel Nallet.

Yoann Maestri (Toulouse)
Yoann Maestri (Toulouse)

Guilhem Guirado (Toulon) : le booster

Le talonneur du Rugby Club Toulonnais a explosé depuis un an. Le Catalan a dominé la concurrence incarnée par deux joueurs pourtant expérimentés, le Racingman Dimitri Szarzewski et le Clermontois Benjamin Kayser. Guilhem Guirado, c’est un vrai talon moderne, aussi bon sur les bases du poste (touche, mêlée) que sur sa présence dans le jeu courant où ses charges dévastatrices et ses plaquages destructeurs permettent à l’équipe d’avancer.

A 29 ans, l’ancien joueur de l’Usap (champion de France en 2009) crève enfin l’écran. Sa coupe du monde a mis tout le monde d’accord et on sait qu’un talonneur exploite au mieux son talent autour de la trentaine. Vainqueur de la Coupe d’Europe avec le Ercété, le vaillant numéro 2 des Bleus (1,81 m pour 99 kg) a toutes les qualités pour mener le XV de France lors de ces prochaines saisons. Il succéderait alors à une grande lignée de talonneurs capitaines (Philippe Dintrans et Daniel Dubroca dans les années 80, Raphaël Ibanez dans les années 2000).

Guilhem Guirado (Toulon)
Guilhem Guirado (Toulon)