Zanatta: "Sagan a tenté...."

Zanatta: "Sagan a tenté...."

Publié le , modifié le

L'étape de mercredi semblait faite pour lui, avec quatre cols dans les cinquante derniers kilomètres au cours d'une journée qui s'annonçait nerveuse. Le Slovaque Peter Sagan voulait la victoire à Oyonnax et quand il est revenu sur Gallopin avec trois autres coureurs à 4 km de la ligne, beaucoup auraient parié sur sa première victoire sur ce Tour. Pourtant il a cédé lorsque le Français a lancé son contre décisif. C'est une déception pour lui, même si pour le directeur sportif de Cannondale, Stefano Zanatta, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

"Ce n'est pas une défaite. Gallopin était fort. Nous on est surtout allé chercher le maillot. Peter a couru devant, il était à l'attaque. Il voulait gagner. Mais il était peut-être un peu à court physiquement. Ce sont de petites erreurs dans la gestion. Aujourd'hui, je sais que l'équipe a travaillé pour lui, qu'il a tenté et qu'il n'a pas gagné. Mais avec lui dans le final il n'y avait que des bons coureurs et c'est un bon coureur qui a gagné. Alors, bien sûr, tout le monde attendait Peter. Alors on devra attendre, on devra patienter, on devra travailler....pour chercher la victoire. Malgré tout, on a quand même le maillot vert et c'est une bonne chose pour nous".

Depuis le début de ce tour, il est évident que le Slovaque est particulièrement bien marqué et qu'il a peut-être moins les capacités de sortir. Alors, en annonçant qu'il avait coché cette étape, il était forcément très surveillé même si Stefano Zanatta ne croit pas en ce scénario: "Il ne l'avait pas vraiment dit. Il était annoncé possible dans le final, mais comme Degenkolb ou Gerrans, qui sont des coureurs d'une même catégorie de lui...Des coureurs de classiques. Mais je pense surtout qu'ils veulent tous gagner. Il y a eu des jours où il est resté tranquille, d'autres comme aujourd'hui où il a essayé, mais il n'y arrive pas. C'est vrai que Peter va continuer d'avoir la pression, mais il a beaucoup de talent, il est jeune et il y arrivera."   

Vidéo : la réaction de Sagan à l'arrivée

Christian Grégoire