Wout Poels Team Sky
Wout Poels, l'un des leaders du Team Sky. | AFP

Wout Poels, le lieutenant de Froome et du Team Sky

Publié le , modifié le

Il arrive parmi les derniers dans la zone mixte de Saint-Mère l’Église, après avoir paradé avec ses coéquipiers du Team Sky sur des anciennes jeeps de la guerre 39-45. Dans ces temples de l'Histoire avec un grand H, Wout Poels est bien décidé à écrire la sienne. Mais plutôt que de faire passer son intérêt personnel en priorité, le Néerlandais souhaite avant tout le succès de son coéquipier Chris Froome.

C'est ce qui fait la force de Sky, mais qui cause également parfois quelques inquiétudes à son sujet. La formation anglaise est composée de neuf coureurs au Grand Départ de ce Tour de France, comme les 21 autres équipes. Sauf que parmi ces sélectionnés, se trouvent plusieurs potentiels tops 10 de la Grande Boucle. Des talents certains pour la montagne et les courses à étapes, qui s'articulent pourtant autour d'un seul homme : Christopher Froome, vainqueur sortant et à nouveau grand favori. Parmi ces hommes de l'ombre, on retrouve le lieutenant du coureur britannique : Wout Poels. A 28 ans, le Néerlandais est monté en puissance au fil des années. En 2011, pour son premier Grand Tour, cette grande tige avait vécu sa première présentation d'équipes dans un bel anonymat. Aujourd'hui, plus question de passer au travers des fans et de la presse.

Gravement blessé en 2012, au sommet avec Sky

Car Wout Poels a franchi un palier. Le voilà désormais parmi les coureurs qui comptent au sein du peloton, surtout depuis sa victoire sur la classique Liège-Bastogne-Liège, en avril dernier. « J'ai quoi, cinq victoires ? Forcément je suis content ! Je me sens très bien, j'ai réalisé un bon début de saison donc tout va bien », plaisante-t-il. Pourtant, le Néerlandais, passé pro chez Vacansoleil, revient de loin. En 2012, il ne passe pas loin du pire lors qu'il se retrouve pris dans une chute collective lors de la 6e étape du Tour de France. Il se relève pourtant, mais doit abandonner quinze kilomètres plus tard tant la souffrance se fait sentir. Le diagnostic tombe à l'hôpital : blessures à la rate, un poumon et un rein touchés, trois côtes fracturées.

Oui, Wout Poels revient de loin, il le sait lui-même. Alors qu'il aurait pu avoir quelques ambitions personnelles sur cette édition du Tour de France, cet ancien vainqueur d'étape sur Tirreno-Adriatico est entièrement dévoué à Chris Froome, son leader. « Le but c'est bien sûr de l'amener au sommet, de le faire gagner à nouveau. Nous allons tout faire pour lui. Ce serait génial qu'il parvienne à l'emporter à nouveau. », assure-t-il.

Un lieutenant qui démystifie le Team Sky

Cet esprit d'équipe, si particulier au sein du Team Sky, le Néerlandais de Venray apprécie, et se senti bien au sein de cette formation si épiée par les observateurs du cyclisme : « l'ambiance dans l'équipe est très bonne, et c'est cet esprit d'équipe qui nous transcende », conclut-il dans un grand sourire. Sur d'autres courses aux enjeux moins importants que le Tour, il arrive à Wout Poels d'inviter des gens à monter dans le bus Sky le temps de quelques minutes. De mettre « Wiggle Wiggle » ou autres musiques entraînantes avant le départ histoire de mettre une bonne ambiance. Ou encore de taper aux carreaux de son bus quand il aperçoit une jolie fille passer devant. Alors que le Team Sky a une image d'équipe difficile d'accès, il contribue avec une attitude parfois enfantine mais jamais irrespectueuse à démystifier sa formation. Que ce soit sur les pentes montagneuses du Tour ou en dehors, Wout Poels reste le fidèle lieutenant de Chris Froome.