Alexis Vuillermoz (AG2R-La Mondiale)
Nouvelle victoire pour Alexis Vuillermoz. | ERIC FEFERBERG / AFP

Vuillermoz remporte l'étape au sommet de Mûr-de-Bretagne

Publié le , modifié le

Alexis Vuillermoz a remporté la huitième étape du Tour de France disputée entre Rennes et Mûr-de-Bretagne offrant du même coup la première victoire à la France dans cette Grande Boucle 2015. Le coureur de la formation AG2R-La Mondial avait déjà été excellent sur le Mur de Huy. Daniel Martin prend la seconde place alors que Vincenzo Nibali a perdu quelques secondes. Christopher Froome conserve son maillot jaune de leader avant le contre-la-montre par équipes de dimanche.

Au Mur de Huy, Alexis Vuillermoz avait marqué les esprits, faisant éclore son immense talent à la face du monde. Au Mûr-de-Bretagne, il a simplement été le plus fort. Devant Daniel Martin, ancien vainqueur de Liège-Bastogne-Liège, devant Alejandro Valverde, devant Chris Froome. Devant tout le monde tout simplement. Le coureur de Saint-Claude, venu du VTT, assume à la perfection son rôle de joker dans la formation AG2R-La Mondiale. Son succès, il l'a construit en deux fois, en attaquant d'abord à 1,3 kilomètre de la ligne avant d'en remettre une à 900 mètres de l'arrivée sous les yeux de Chris Froome. C'est évidemment la plus belle victoire de la carrière de Vuillermoz qui avait pris une superbe sixième place sur la Flèche Wallonne cette saison. Cette victoire à Mûr-de-Bretagne ne fait que confirmer son immense talent de puncheur.

Nibali et Bardet lâchent du temps

Parmi les leaders, la course a été calme puisque Vincenzo Nibali et Romain Bardet sont les seuls à perdre du temps, dix secondes pour l'Italien et 21 pour le Français. Chris Froome a bien tenté d'accélérer sous la flamme rouge mais le Britannique était un peu juste pour lâcher ses adversaires. Le Britannique a néanmoins montré une nouvelle fois sa force sur cette huitième étape. Contador, Quintana, Uran, Barguil ou Van Garderen, tous finissent dans le groupe des leaders à dix secondes quand même de Vuillermoz. Cette étape de Mûr-de-Bretagne achève une première semaine très dangereueuse pour les favoris du Tour de France. Dimanche, le contre-la-montre par équipes sera une nouvelle épreuve à passer avant une journée de repos bien méritée lundi.