Alexandre Vinokourov "très satisfait de la journée" des Astana

Alexandre Vinokourov "très satisfait de la journée" des Astana

Publié le , modifié le

Il y a quelques mois, sur le Tour d’Espagne, dont Vincenzo Nibali avait pris la 2e place, le manager général de la formation Astana Alexandre Vinokouvov, déclarait ouvertement que l’objectif de son coureur, tout juste recruté à prix d’or, était de remporter le Tour de France. Et il semble que celui que l’on surnomme dans le peloton le « Requin de Messine » soit bien décidé à tout faire pour cela. Déjà vêtu de jaune, depuis son attaque dans le final à Sheffield, il a plus que conforté son leadership sous l'incessante pluie du Nord et sur la redoutable étape des pavés.

"Depuis le début du Tour, on savait qu’on serait là", se réjouit Vinokourov. "Nibali avait déjà su parfaitement négocier le profil de dimanche et, même s’il n’était pas considéré comme un spécialiste de ce genre de courses difficiles sur les pavés, il l’avait très bien préparée et il a pu compter sur un super travail d’équipe. Jakob Fuglsang est 2e de l’étape et Vincenzo Nibali troisième. On verrouille aussi au général, et c’est une excellente opération".

Quant à savoir si le retrait de Froome dégage la voie pour la victoire à Paris, Vinokourov se veut philosophe. "Il y avait Froome bien sûr, c'était le vainqueur en titre, mais de toutes façons, il ne faut pas trop se préoccuper des adversaires si l’on veut ramener le maillot jaune à la maison. Il faut faire sa course, ne pas se tromper de stratégie, et bien gérer ses efforts. Aujourd’hui Vincenzo a montré qu’il était très fort et il entre de fait parmi les favoris. Contador est à plus d’une minute. Mais ce n’est pas fini. Il ne faudra pas craquer en montagne. Malgré tout, je ne peux qu’être satisfait de cette journée car nous avons aussi pris la tête du classement par équipe". 

Christian Grégoire