VIDEO: Roy: "Trop dur pour moi"

Entre Lannemezan et le Plateau de Beille, 12e étape du Tour de France, Jérémy Roy s’est fait plaisir en parvenant à accrocher la bonne échappée après le premier sprint intermédiaire. Malheureusement un peu juste face à des coureurs comme Fuglsang, Bardet et Rodriguez, le coureur de la FDJ a été irrémédiablement dans le Port de Lers, l’avant-dernière difficulté de la journée. La journée a néanmoins été bonne avec les jambes retrouvées de Thibaut Pinot, son leader.

Publié le , modifié le