De nombreux coureurs pris dans la chute
La chute impressionnante du peloton s'est arrêtée sur un réverbère. | Christophe Ena/AP/SIPA

VIDÉO – Chute, interruption et assaut du Mur : le Top 3 de la 3e étape

Publié le , modifié le

Tour De France 2015 – Cette 3e étape du Tour de France a été marquée par une chute impressionnante, à 59 km de l'arrivée, celle de William Bonnet (FDJ). Elle a entraîné une bonne partie du peloton sur le bitume. Comme les ambulances du Tour étaient toutes occupées, la direction a neutralisé la course en deux temps, puis l’a arrêtée complètement à quelques kilomètres de la première difficultée répertoriée de ce Tour, la côte de Bohissau. C’est en haut de celle-ci que la course a repris ses droits. Les coureurs se sont ensuite bagarrés dans le Mur de Huy. Et Joaquim Rodriguez a pris le dessus sur Christopher Froome et Alexis Vuillermoz.

1. Une terrible chute entraîne la panique

À 59 km de l’arrivée, à pleine vitesse sur une grande ligne droite, William Bonnet (FDJ) a chuté et a glissé sur une dizaine de mètres, entraînant avec lui une bonne partie du peloton, dont le maillot jaune, Fabian Cancellara (Trek). William Bonnet (FDJ), Tom Dumoulin (Giant-Alpecin), Simon Gerrans (Orica-Greenedge) et Dimitry Kozontchuk (Katusha) gravement touchés ont été contraints à l’abandon. 

 2. La course arrêtée 

Après cette terrible chute, le patron du Tour, Christian Prudhomme a pris une décision rare : la neutralisation puis l’arrêt complet de la course pendant environ 10 minutes, comme l’y autorise le règlement. En effet, toutes les ambulances étaient occupées pour prendre en charge des coureurs.

3. Purito, le premier en haut du Mur 

Dans le Mur de Huy, les coureurs se sont disputés une belle bagarre. C’est Joaquim Rodriguez (Katusha) qui est parvenu à dompter le Mur devant Chris Froome (Sky), le nouveau maillot jaune, et le Français Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale). Tous les cadors à savoir Alberto Contador (Tinkoff-Saxo), Nairo Quintana et Vincenzo Nibali (Astana) se sont bien placés. Sauf Thibaut Pinot (FDJ) qui termine à 1’32’’ de l’Espagnol.