Contador a été magistral entre Utrecht et Zélande Tour de France 2015
Impressionnant tactiquement, Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) a régné en maître avec sa formation entre Utrecht et Zélande. | MAXPPP / Sébastien Nogier

VIDÉO – Bordures, pluie et stratégie : le Top 5 de la 2e étape

Publié le , modifié le

TOUR DE France 2015 – Quelle étape tout simplement exceptionnelle ! Après deux jours de course, le Tour offre déjà un spectacle magnifique. Deux jours, deux maillots jaunes et surtout des leaders en avance ou en perdition. Cette deuxième étape longue de 166km entre Utrecht et Zélande fut le théâtre d’une sublime bataille entre les cadors annoncés à savoir Contador, Froome, Quintana, Nibali, Pinot ou encore Péraud. Tous se sont illustrés, en bien, ou en mal. Impressionnant tactiquement, c’est l’Espagnol Alberto Contador qui a tiré son épingle du jeu. À coups de bordures magistrales, El Pistolero et ses coéquipiers ont régné en maître face à ses rivaux. Et au final, la Lotto-Soudal, également impeccable, a su placer André Greipel, vainqueur du jour. Seul Chris Froome (Sky) et Tejay Van Garderen (BMC) s’en sont bien sortis ! Alors pour les retardataires, Francetvsport vous propose son Top 5 des meilleurs moments de cette étape monstrueuse. Régalez-vous !

1. Greipel plus fort que tout le monde

Présent dans le groupe de tête, le « Gorille de Rostock », André Greipel (Lotto-Soudal), a frappé fort d’entrée sur les routes du Tour ! Notamment face à Mark Cavendish (Etixx – Quick Step) et Peter Sagan (Tinkoff-Saxo), l’Allemand a réglé le sprint de quelques centimètres, bonifiant le superbe travail de son équipe durant toute cette deuxième étape absolument magnifique.

2. La stratégie payante d’ « El Pistolero »

LE grand gagnant du jour… En compagnie de son rival de la Sky, Christopher Froome. Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) s’est illustré avec perfection entre Utrecht et Zélande par un sens de la stratégie dont il a le secret. Au meilleur des moments, il a ordonné à son équipe de passer à l’attaque. Une météo apocalyptique avec des vents forts et des averses violentes lui auront permis de réaliser un coup de bordure magistral… Reléguant à 1’28’’ tous – ou presque – ses rivaux pour la victoire finale. Revivez LE tournant de l’étape au moment où les coéquipiers de l’Espagnol ont réalisé un immense coup de maître…

3. Bordure fatale pour Pinot et Nibali

Après la Tinkoff-Saxo, ce fut au tour des Lotto-Soudal de réaliser un superbe coup de bordure décisif ! L’objectif de la formation hollandaise, emmener sur un plateau son leader au sprint, André Greipel… Stratégie plus que payante ! À ce moment là, à 46km de l’arrivée, ce sont Thibaut Pinot (FDJ), Vincenzo Nibali (Astana) ou encore le maillot jaune Rohan Dennis (BMC) qui font les frais de la belle attaque des Lotto-Soudal.

4. Vélo volant

Séquence insolite cette fois-ci ! Le Tour nous offre chaque année de magnifiques images, sur la route évidemment, mais également autour… Pour le coup, ce spectateur a trouvé une solution particulièrement efficace pour voir passer ses idoles sur le bitume… Un vélo volant sous l’impulsion de l’eau ! Orignal et amusant !

5. Une bordure de repérage pour Tinkoff-Saxo

​La course paraissait calme durant les soixante premiers kilomètres… Mais c’était sans compter sur la détermination d’Alberto Contador et sa formation ! Histoire de sonder un peu ses rivaux, à 100km de l’arrivée, l’Espagnol de Tinkoff-Saxo avait lancé une première attaque… Le premier coup de bordure de cette Grand Boucle 2015 qui avait déjà fait quelques dégâts, sans grandes conséquences à ce moment-là. Mais on connaît la fin donc autant dire que tout était finement calculé par El Pistolero et ses coéquipiers.