Greg Van Avermaet
Greg Van Avermaet | AFP-Eric Lalmand

Van Avermaet ne renonce pas

Publié le , modifié le

Le Tour a bien débuté pour l'équipe BMC Racing puisqu'elle a placé deux coureurs dans le haut du classement général avec le Belge Greg Van Avermaet et l'Américain Tejay Van Garderen. Van Avermaet a échoué pour deux secondes mais il n'a pas renoncé.

C'était une grosse satisfaction et beaucoup d'émotion pour Greg Van Avermaet, deuxième de l'étape de Sheffield et du classement général qui a réalisé son meilleur résultat de la saison. "C'était une étape qui me correspondait totalement. J'avais pour objectif une victoire d'étape et c'est frustrant de finir deuxième. Mais en même temps, c'est rassurant. J'ai vu que je me sentais vraiment bien dans les montées. A la fin, c'était un peu tactique avec les attaques. Mais j'ai fait une bonne course et j'ai fait un bon sprint. Cela aurait été un grand jour si j'avais pu gagner et prendre le maillot jaune. Mais je ne suis pas loin au classement et  je peux encore faire une bonne performance. Il y aura peut-être une autre chance à venir". 

De retour sur le Tour de France après cinq ans d'absence, et entre temps un parcours irrégulier jonché de quelques places d'honneur, le natif de Lokeren n'en revient pas d'être sur le podium et savoure cet instant, puisqu'il sait que cela ne durera pas, et qu'il devra reprendre son rôle d'équipier pour Van Garderen. Avant cela, en spécialiste des classiques qu'il est, Van Avermaet trouvera dans les jours à venir notamment sur l'étape belge un terrain à sa mesure. "Chaque coup que je pourrai faire, avant d'arriver en montagne, je vais le tenter car j'ai de bonnes jambes en ce moment, et si je dois encore me battre pour une étape, c'est dans les jours qui viennent".

Christian Grégoire