AG2R La Mondiale  équipe Bardet TDF 2015
L'équipe AG2R-La Mondiale veut briller sur le Tour de France 2016 | DE WAELE Tim / TDWsport Sarl / DPPI media

Un Tour 2016 presque à domicile pour AG2R-La Mondiale

Publié le , modifié le

Vincent Lavenu savait presque tout de la carte du Tour 2016 et du passage du peloton dans sa région. De Culoz à Morzine, la dernière semaine de la Grande Boucle aura une résonnance particulière pour AG2R-La Mondiale qui est basée en Savoie. Entre Alexis Gougeard, né par très loin de la Manche, Alexis Vuillemoz, né à côté de Moirans-en-Montagne (départ de la 16e étape) et Romain Bardet l'Auvergnat, c'est presque un Tour entier à la maison.

Il n'y a pas que la Bretagne, le Nord et la Vendée qui sont des terres de vélo. En Savoie aussi il y a des mordus de la petite reine. Et une équipe professionnelle qui fait les beaux jours du cyclisme français. Domiciliée en banlieue de Chambéry, France-Cyclisme est la structure de Vincent Lavenu qui court sous les couleurs d'AG2R-La Mondiale. En passant à Culoz, le Tour sera chez eux. "On va avoir beaucoup de supporters sur le bord de la route car on est basé à La Motte Servolex en Savoie, explique Lavenu. Le bout du lac avec Culoz n'est qu'à trente kilomètres de chez nous, Albertville et Megève ne sont pas loin non plus. On aura une grosse envie de briller sur nos terres."

Gougeard sera au départ

En 2016, les terres d'AG2R ressemblent à la carte du Tour de France. S'il faudra attendre juin pour avoir la liste définitive des coureurs, Vincent Lavenu a déjà une idée précise de son équipe. Il en a délimité les contours. "On a une petite idée. J'ai une quinzaine de nom déjà après il y a tous les événèments qui se passent dans l'année, des coureurs qui se révèlent et s'imposer dans la sélection, raconte Lavenu. Ce que je peux vous dire, c'est qu'Alexis Gougeard sera au départ compte-tenu de ses qualités et du départ en Normandie." Né en Seine-Maritime, il connaît parfaitement bien les routes de la Manche et aura un bon terrain de jeu jusqu'à Limoges. C'est aussi le cas pour Alexis Vuillermoz qui fait désormais partie des cadres de l'équipe. Le puncheur, vainqueur au Havre en 2015, espère récidiver en 2016 à Cherbourg sur une arrivée au profil similaire. "L'arrivée à  Cherbourg dès la 2e étape ? Pouvoir jouer une victoire d'étape serait déjà une très belle chose. Si le maillot jaune venait avec, ce serait exceptionnel."

Bardet pense à son Auvergne natale

Après Limoges, ce sera peut-être au tour de Romain Bardet de se découvrir. S'il joue le général, cela n'empêche pas les coups d'éclat. "Je suis d'abord un coureur de classement général. Mais il y a aussi une première moitié de course intéressante. Surtout avec l'arrivée en Auvergne dès le début de course", analyse le coureur de Brioude. En Montagne, AG2R sera dans son élément. "Avec notre équipe et nos qualités, on sera capable de jouer sur ce terrain de jeu", prévient Lavenu qui va affiner sa sélection tout au long de la saison. "Dans une sélection, il y a toujours des incontournables et d'autres qui mériteraient d'y aller. Ça se fait au fil des semaines avec le niveau physique des coureurs, la cohésion de l'équipe, l'état d'esprit du coureur. Il y a plein d'éléments qui rentrent en ligne de compte. A la fin, on ne tatillonne que sur un ou deux coureurs, surtout maintenant avec une équipe performante et solide. De toute façon, on chercher à amener la meilleure équipe possible sur le Tour sans autre considération."

Vuillermoz à la maison

Bardet en sera évidemment le leader mais Lavenu compte aussi sur Vuillermoz pour mettre l'équipe sur les bons rails. "Romain sera le leader au départ et Alexis, avec ce qu'il a démontré cette année, sera un élément important, explique le manager d'AG2R-La Mondiale. Sans lui mettre trop de pression, c'est un garçon qui encore remporter une étape et bien figurer au classement général." Vuillermoz sera souvent près de chez lui. "J'aurai la chance d'être près de ma région dans plusieurs étapes, raconte-t-il. Je suis né à  Saint-Claude, à 15 kilomètres de Moirans-en-Montagne (départ de la 16e étape), la ville où j'ai commencé le vélo. Je connais très bien ces routes." Comme à la maison. Un petit supplément d'âme qui fait parfois avancer plus vite.