Chris Froome Sky porfil
Le Britannique Christopher Froome (Sky) | ERIC FEFERBERG / AFP

Un contrôle antidopage raté pour Froome en 2015

Publié le , modifié le

On ne part pas en vacances quand on est cyclisme de haut niveau. Une leçon que Chris Froome, vainqueur du Tour de France en 2013, a bien retenu. Le Britannique de l'équipe Sky a reconnu jeudi avoir manqué un contrôle antidopage en 2015 pendant un séjour en Italie. C'est l'hôtel qui a fait barrage aux autorités pour la préserver la tranquilité de ses clients, a expliqué l'un des favoris du prochain Tour.

"Il y a peu, j'ai pris quelques jours et j'ai emmené ma femme en Italie  dans un hôtel assez huppé, a raconté le leader de l'équipe Sky. Le  premier matin, les autorités se sont présentées et l'hôtel n'a pas voulu leur  permettre d'accéder à la chambre ni d'appeler. Quand on est descendu pour le  petit déjeuner, ils nous ont dit: +les types de l'antidopage sont venus pour  vous contrôler mais c'est notre politique de ne laisser personne déranger les  clients."

No show ni froid

"Cela a été une situation très compliquée pour moi. J'ai fait appel et essayer d'expliquer les circonstances aux autorités mais finalement, je prends  l'entière responsabilité de cela. J'aurais dû être plus prévenant et prévenir l'hôtel. J'ai appris ma leçon", a conclu le Britannique. Selon les règlements de l'UCI, tout coureur qui manque trois contrôles antidopage sur une période de douze mois, les fameux "no show", s'expose à une suspension de deux ans. Froome n'a plus que deux jokers.