Rohan Dennis
Rohan Dennis | Maxppp- Yoan Valat

Un chrono show... et chaud

Publié le , modifié le

L'épreuve du chrono d'Utrecht, sur une distance inhabituelle (ni un court prologue ni un contre-la-montre conséquent) a malgré tout été très éprouvante pour tous les coureurs, en raison évidemment d'une chaleur accablante. Cela n'a pas empêché le show sur la route, devant une foule amoureuse de vélo qui a assuré le succès populaire.

Ce fut une journée exceptionnelle pour le jeune Rohan Dennis, lequel ne s'est pas contenté de survoler le parcours, il s'est aussi adjugé les trois maillots: le jaune du classement général, le vert du classement à points, et le blanc de meilleur jeune. Le coureur de la BMC peut espérer encore garder sa tunique jaune dimanche sur une étape promise aux rouleurs et aux sprinteurs. Mais il était venu avant tout pour ce chrono. Désormais il se mettra au service de son leader Tejay Van Garderen. S'il n'a pas le profil pour jouer parmi les prétendants, Dennis peut être précieux dans son rôle d'équipier, et qui sait, il peut aussi espérer une bonne place au classement des jeunes.     

Pour se deuxième participation au Tour (il avait abandonné en 2013), Rohan Dennis a fait mieux que monter sur la première marche du podium, il a signé la victoire de référence à laquelle il aspirait, et il pourra encore avoir une carte à abattre avec BMC lors du contre-la-montre par équipes. En attendant, félicité par son compatriote Cadel Evans, le dernier BMC à avoir porté la tunique jaune, entre rires et larmes  il pleinement savouré sa victoire.    

Christian Grégoire