Tour de France : Sagan remporte la 5e étape au sprint devant van Aert et Trentin

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
Peter Sagan remporte la 5e étape du Tour de France

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a remporté mercredi au sprint la 5e étape du Tour de France entre Saint-Dié-des-Vosges et Colmar. Le Slovaque, qui remporte sa première victoire sur ce Tour, sa douzième au total, devance sur la ligne Wout van Aert (Jumbo-Visma) et Matteo Trentin (Mitchelton-Scott). Julian Alaphilippe conserve son maillot jaune.

Le profil annonçait une échappée au long cours, et une victoire en petit comité pour cette 5e étape du Tour de France. La première hypothèse s'est révélée juste, avec un groupe de quatre coureurs que le peloton a finalement laissé partir après une bataille : Tom Skujins (Trek-Segafredo), le maillot à pois Tim Wellens (Lotto-Soudal), Mads Würtz (Katusha) et Simon Clarke (EF Education First). 

Mais la deuxième s'est avéré fausse. Le peloton, mené par les Bora de Peter Sagan, les Sunweb de Michael Matthews et les Deceuninck-Quick Step du maillot jaune Julian Alaphilippe n'a jamais laissé plus de 2'30 aux quatre fuyards entre Saint-Dié-des-Vosges et Colmar.

Gallopin et Dan Martin malchanceux

Dans une étape relativement calme, les deux faits marquants ont eu lieu entre les vignes. Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) a accroché un parasol et continue sa guigne sur ce Tour de France. Puis une alerte pour Dan Martin (UAE Emirates), victime d'un ennui mécanique, et qui a accusé presque une minute de retard avant de rentrer, attendu par ses coéquipiers.

Dans la côté des Trois-Epis (5km à 6,7 %), située à 35 km de l'arrivée, le rythme a fait exploser des sprinteurs comme Viviani, Kristoff ou Greipel. Mads Würtz a lui laché prise avec ses compagnons d'échappée, alors que Tom Skuijns a décidé lui de fausser compagnie.

Sagan trop puissant, van Aert encore là

Mais dès le début de la journée, le peloton avait annoncé ses intentions : jouer la victoire dans un sprint pour costauds. Sous l'impulsion des Sunweb, la côte des Cinq Châteaux (4,6 km à 6,1 %) a été avalée en même temps que Tom Skuijns pour disputer un emballage massif, malgré la tentative de Rui Costa (UAE Emirates) dans le final.

Et comme une récompense pour son équipe, Peter Sagan a surgi pour s'imposer en force à Colmar. Le maillot vert a devancé au terme d'un sprint surpuissant le toujours plus surprenant Wout van Aert (Jumbo-Visma) et Matteo Trentin (Mitchelton-Scott). Il remporte sa première victoire sur ce Tour après une deuxième place à Bruxelles, et comptabilise désormais douze bouquets sur la Grande Boucle. Pas inquiété et même dans le sprint final, Julian Alaphilippe disputera au moins une nouvelle journée en jaune, jeudi.