Tour de France : Planche des Belles filles, changement de vélo… l'étape 20 en questions

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Julian Alaphilippe Tour de France 2020
Julian Alaphilippe lors du contre-la-montre de Pau sur le Tour de France 2020. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Avant-dernier jour sur la route du Tour, et enfin un contre-la-montre. Long de 36,2km, il reliera Lure à la Planche des Belles Filles. Destiné aux grimpeurs, ce seul chrono du Tour 2020 avait été pensé pour chambouler la course à la veille de l’arrivée finale, mais le maillot jaune est sur les épaules d’un solide rouleur : Primoz Roglic. Le Slovène sera-t-il inquiété ? Réponse dès 13h. 

• Quel est le profil ?

Pour le seul contre-la-montre du parcours 2020, le Tour de France privilégiait les grimpeurs (déjà mis en avant par le fait qu’il n’y ait qu’un chrono…). Le profil est en effet propice à une victoire d’un grimpeur plus que de rouleurs classiques type Tony Martin (Jumbo-Visma). Après 13 km relativement plats au départ de Lure, la route s’élèvera une premier fois sur 11 km, suivie d’une courte descente avant le final sur la Planche des Belles Filles (6 km à 8,5% de moyenne). Un contre-la-montre court donc, mais néanmoins très difficile. Et aussi tactique : le changement de relief au pied de l’ascension finale devrait pousser les coureurs à changer de vélo à ce moment précis.

Tour de France : Planche des Belles filles, changement de vélo… l'étape 20 en questions

• Quels sont les pièges ?

C’est un contre-la-montre difficile, avec une ascension finale qui a déjà fait ses preuves sur le Tour de France, mais tout ne se jouera pas dans la Planche des Belles Filles. Avant cela, il faudra tenir le rythme et la distance sur un début de contre-la-montre assez plat. Le piège sera alors d’avoir trop tardé sur le début du chrono, avant l’ascension finale. Le matériel aura aussi son importance sur ce contre-la-montre, avec un changement de vélo quasiment indispensable avant d’attaquer la Planche.

• Qui est le coureur à suivre ? 

Dans un monde idéal, la France aurait été derrière Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) pour ce chrono final sur ses terres lui, le Franc-Comtois. Mais une mauvaise chute a eu raison des espoirs de victoire du Français, et il ne sera vraisemblablement pas en mesure de lutter pour la victoire sur ses routes. En revanche, il ne serait pas surprenant de voir le maillot jaune, Primoz Roglic (Jumbo-Visma), rafler la mise pour entériner sa victoire finale. Toutefois, son coéquipier Wout Van Aert, excellent en contre-la-montre et irrésistible sur ce Tour (2 victoires d’étape) sera le grand favori.

• Qu’en pense notre consultant Alexandre Pasteur ?

“C’est le seul chrono, il fait 36km mais ce n’est pas qu’un contre-la-montre de côte. Avant la Planche des Belles Filles, il y a 30 km de plat sur lesquels il faudra envoyer avant les 6km de montée. Aucun doute : ce sera un rendez-vous décisif pour la victoire finale, surtout lorsqu’on voit les faibles écarts en tête du Tour ces dernières années. Stratégiquement, on devrait voir tous les favoris changer de vélo au pied de la Planche. Plus qu’un expert du chrono, le vainqueur sera celui qui sera le plus en forme, le plus frais, après ce parcours très éprouvant."

• Les horaires : 

12h57 : Début de la retransmission TV
13h00 : Départ du premier coureur, dernier du général
17h14 : Départ du dernier coureur, le maillot jaune
18h09 : Arrivée du maillot jaune