Tour de France : Nouvelle arrivée au sommet, col de la Lusette et Adam Yates... la 6e étape en questions

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Roglic Bernal Buchmann Pinot
Roglic, Bernal, Buchmann, Pinot... Qui gagnera du temps sur les autres ? | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Bonne nouvelle sur la route du Tour de France : au lendemain d'une étape soporifique, la Grande Boucle va repasser la deuxième. Au programme de cette sixième étape entre Le Teil et le Mont Aigoual, 191 km avec un bouquet final montagneux et un col de la Lusette aussi redoutable que méconnu.

• Quel profil ?

Pour son sixième jour de course, le Tour de France débarque dans le Massif Central entre Le Teil et Mont Aigoual (191km). Après 146 km de plat entre l’Ardèche et le Gard, l’emballage final a de quoi faire saliver. Deux jours après la première arrivée au sommet, les organisateurs en ont prévu une deuxième, et pas des plus simples : le Mont Aigoual. Pour y parvenir, le peloton empruntera le col des Mourèzes (3e catégorie) puis le terrible col de la Lusette (1e catégorie) avec des passages à 11%. Au total, le bouquet final comptera quatre ascensions dans les 40 derniers kilomètres. 

Tour de France : Nouvelle arrivée au sommet, col de la Lusette et Adam Yates... la 6e étape en questions

• Quels pièges ?

Le col de la Lusette sera la grande animation de cette sixième étape. Long de presque 12 km, et situé à 13 km de l’arrivée au sommet du Mont Aigoual, ce sera sûrement le juge de paix du jour, et peut-être le terrain de la première grande explication entre favoris. Et pour cause, avec ses 7,3% de moyenne, ce col classé 1re catégorie affiche des passages à 9, 10 et 11% sur une petite route étroite. Surtout, n’étant pas situé dans les Pyrénées ou les Alpes, il a été peu reconnu par les coureurs. D’autant qu’il s’agit d’un col oublié par le Tour qui n’y est plus passé depuis le 17 juillet 1987.

• Le coureur à suivre ? 

Deux scénarios sont envisageables sur cette sixième étape : une échappée de baroudeurs bons grimpeurs, ou une explication entre favoris au lendemain de la très calme cinquième étape en Gap et Privas. Revanchard après la perte de son maillot jaune pour un bidon pris dans les 20 derniers kilomètres, Julian Alaphilippe pourrait tenter de le récupérer. Mais il faudra surtout surveiller Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Déjà vainqueur mardi à Orcières-Merlette, le Slovène ne pointe qu'à trois secondes du maillot jaune Adam Yates, et pourrait chercher à s'en emparer dès cette première semaine. Il a en tout cas les jambes et l'équipe pour. Attention aussi aux autres prétendants et outsiders, qui vont forcément attaquer la Jumbo-Visma a un moment.

 

Roglic a fait parler sa pointe de vitesse.
Roglic a fait parler sa pointe de vitesse. © AFP

• Qu’en pense notre journaliste Alexandre Pasteur ?

C’est une arrivée inédite, j’espère que les coureurs auront bien reconnu le col de la Lusette, qui est inédit sur le Tour, et qui est un vrai piège. Ceux qui l’ont repéré le disent : il va faire des dégâts avec ses pourcentages à 10-11% sur une route qui ne rend pas du tout. Je vois plutôt une échappée après un début d’étape très animé. Ce ne sera pas décisif pour le général mais très animé.

• Les horaires : 

11h55 : Début de la retransmission télé
12h00 : Départ fictif
12h10 : Départ réel
15h01 : Sprint intermédiaire de Saint-Hippolyte du Fort
15h31 : Passage au sommet du Cap de Coste (3e catégorie)
16h01 : Passage au sommet du Col des Mourèzes (3e catégorie)
16h36 : Passage au sommet du Col de la Lusette (1e catégorie)
16h57 : Arrivée prévue au Mont Aigoual