Michael Matthews vainqueur 10e étape
Michael Matthews s'offre la 10e étape du Tour de France. | DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / BELGA

TOUR DE FRANCE: Michael Matthews le plus rapide dans la 10e étape

Publié le , modifié le

L'Australien Michael Matthews (Orica) a remporté au sprint la 10e étape du Tour de France entre Escaldes-Engordany (Andorre) et Revel. Il a devancé le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff) et le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Dimension Data), pour signer sa toute première victoire d'étape sur la Grande Boucle. Au lendemain de la journée de repos, cette étape de plaine a été marquée par une belle échappée d’une quinzaine de coureurs à plus de 120 kilomètres de l'arrivée, puis de nombreuses attaques de Sagan, qui récupère le maillot vert. Chris Froome reste en jaune.

A 124 kilomètres de l’arrivée, un groupe de 15 coureurs s’est détaché, pour compter jusqu’à sept minutes d’avance, puis Peter Sagan a attaqué pour provoquer une cassure à 25 kilomètres de l’arrivée, le champion du monde étant suivi par Boasson Hagen, Dumoulin, Van Avermaet, Durbridge, Matthews et Impey, laissant Landa et Nibali à près de 30 secondes. A 15 km de l’arrivée, les sept échappés comptaient encore 6’15 d’avance sur le peloton, et 1’30 sur leurs premiers poursuivants.

Sagan n’a cessé d’attaquer, lâchant Durbridge à 8 km de l’arrivée, puis c’était au tour d’Impey de montrer les crocs avant la dernière difficulté du jour à savoir la côte de Saint-Ferréol (1800 mètres à 6,6 %). Tout s’est donc joué entre les six « survivants », tous plutôt doués pour le sprint. Mais les attaques successives de Sagan ont fini par entamer sa fraîcheur physique pour le final, tout comme van Avermaet et Bosson-Hagen, alors que Matthews qui a profité du soutien de ses coéquipiers Durbridge et Impey, s'est économisé et a fini par avoir le dernier mot.

"Une journé​e parfaite" pour Matthews

L'Australien signe son premier succès en carrière sur les routes du Tour devant le champion du monde slovaque et Bosson Hagen. "C'est une journée parfaite", a d'ailleurs lancé le coureur de 25 ans, tout sourire. Premier Français du jour, Samuel Dumoulin termine à une honorable cinquième place. Hormis le maillot vert que Sagan a repris à Mark Cavendish grâce au sprint intermédiaire, les différents maillots distinctifs n'ont pas changé. Thibaut Pinot garde le maillot à pois, Adam Yates qui pointe en deuxième position au général (à 16 secondes) reste en blanc, et Chris Froome conserve la tunique jaune de leader du classement général. Romain Bardet pointe en septième position à 44 secondes du leader britannique.

Le classement de la 10e étape du Tour de France 2016
Le classement de la 10e étape du Tour de France 2016
Romain Bonte