Tour de France : les raisons qui expliquent l'absence de Thibaut Pinot en 2021

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Thibaut Pinot sur le Tour de France, en septembre 2020
Thibaut Pinot sur le Tour de France, en septembre 2020 | DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / BELGA VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Thibaut Pinot l'a annoncé ce mardi : il ne participera pas à l'édition 2021 du Tour de France. Une décision prise après plusieurs désillusions vécues ces deux dernières années sur la Grande Boucle. Mais loin de céder à la pression qui entoure son statut, d'autres raisons expliquent sa non-participation au Tour qui se déroulera l'été prochain.

• Une histoire contrariée avec le Tour de France

Le 5 septembre dernier, alors qu'il venait de perdre 25 minutes au classement général lors de la 8e étape du Tour, Thibaut Pinot annonçait avoir vécu "un tournant dans [sa] carrière". "J'ai toujours dit que le vélo, c'était se battre pour prendre du plaisir, gagner des courses et il y a trop d'échecs pour moi en ce moment", expliquait le coureur de la Groupama-FDJ, une semaine après sa lourde chute à Nice. La désillusion de 2020, ajoutée à celle de 2019, lorsque Pinot avait dû abandonner à 48 heures de l'arrivée sur les Champs alors qu'il se trouvait en bonne position pour le maillot jaune, est l'explication principale de cette non-participation à l'édition 2021 selon Thomas Voeckler : "Tout ce qu'il a vécu, ça peut décourager. Peut-être pas définitivement, mais ça peut donner envie de tenter quelque chose d'autre."

"Thibaut a brillé sur le Tour de France (3e et maillot blanc du meilleur jeune en 2014, ndlr), mais peut-être trop tôt", suggère de son côté Yoann Offredo, avant de poursuivre : "Il a été extraordinaire très vite, et ça a créé une grande attente autour de lui. C'est une mise en avant qu'il n'aime pas trop. Le Tour, ça l'étouffe peut-être aujourd'hui." Après deux années d'échecs sur le Tour, Pinot semblait donc avoir besoin d'une autre aventure pour retrouver du "plaisir", selon Voeckler. "Il est passé de l'extase au Tourmalet en juillet 2019 à un tout autre registre", analyse le sélectionneur de l'équipe de France. Passée la déception, la topographie de l'édition 2021 a également dû jouer dans sa décision.

• Un tracé 2021 qui lui est moins favorable

Lors de l'annonce du parcours du Tour de France 2020, tous les yeux s'étaient rivés sur Pinot tant le tracé semblait convenir à ses qualités. Mais en 2021, "en voyant le parcours, j'ai vu que ce n’était pas le bon pour moi cette année" a déclaré Thibaut Pinot mardi lors de la présentation de l'équipe Groupama-FDJ. La Grande Boucle s'annonce beaucoup moins montagneuse avec notamment deux longs contre-la-montre lors des 5e et 20e étape. "C'est une discipline où Thibaut est plus que correct, mais où il est peut-être en-dessous par rapport à d'autres", souligne Thomas Voeckler. "Le tracé a très certainement fait partie de la réflexion de Pinot", juge de son côté Yoann Offredo. Les rouleurs que sont Primoz Roglic ou le tenant du titre Tadej Pogacar auront plus de chance de remporter la victoire finale. "Ce n'est d'ailleurs pas le seul grimpeur qui ne se présentera pas sur le Tour", annonce enfin Offredo. Nairo Quintana a ainsi annoncé ces derniers jours qu'il pourrait privilégier le Giro au Tour cette année.

à voir aussi Thibaut Pinot, chronique d'une saison manquée Thibaut Pinot, chronique d'une saison manquée

• Démare et Gaudu frappent à la porte

Après ses échecs lors des deux derniers Tours, Pinot sentait frapper à la porte derrière lui avec les bonnes performances d'Arnaud Démare et David Gaudu. Le premier, qui "s'est recentré sur le sprint" selon Thomas Voeckler, a remporté 14 courses en 2020, faisant mieux que tout autre coureur. Avec notamment de superbes performances et quatre victoires d'étapes sur le Giro. Le second a terminé 8e de la dernière Vuelta et peut légitimement prétendre à un autre statut au sein de la Groupama-FDJ. Pour lui, le Tour de France sera le "gros gros objectif de la saison" a t-il déclaré.

"Gaudu a rendu d'énormes services à Thibaut, c'est peut-être le moment de lui donner sa chance avec un Démare qui sera là pour essayer de claquer des bonnes étapes", explique Voeckler. Offredo, de son côté, juge que "Marc Madiot (directeur sportif de la Groupama-FDJ, ndlr) sait que l'année prochaine, il va y avoir de l'attente autour de Démare, avec beaucoup de sprints sur le Tour. Il faut lui faire de la place, et c'est compliqué parce qu'il faut prévoir son train de coureurs". Avec le tracé de l'édition 2021 de la Grande Boucle et la confirmation de Démare et Gaudu, le choix de placer Pinot sur le Giro semblait la meilleure option pour ce dernier.

à voir aussi Thibaut Pinot ne participera pas au Tour de France 2021 Thibaut Pinot ne participera pas au Tour de France 2021

• Se recentrer sur le Giro pour revenir plus fort ?

Et pour compenser son absence sur le Tour de France, Thibaut Pinot participera à la prochaine édition du Giro avec beaucoup d'ambitions : "On va jouer devant" a affirmé Marc Madiot. "Un retour à ses premiers amours", selon Thomas Voeckler. "C'est un amoureux de l'Italie, il n'y va pas par défaut. Il aime l'Italie et les courses italiennes", explique le sélectionneur de l'équipe de France. Vainqueur du Tour de Lombardie en 2018, Pinot a également terminé 4e du Giro en 2017, avec une victoire d'étape à la clé.

Et selon Yoann Offredo, ce choix pourrait permettre à Pinot de retrouver de la confiance après une saison 2020 décevante. "Il va aller sur le Tour d'Italie sans aucune pression, pour tout lâcher. Et la topographie du Giro correspond mieux à Thibaut que le Tour de France", explique l'ancien coureur de la FDJ. Avec un bon résultat final, sur une course qu'il apprécie, Pinot pourrait donc retrouver ce plaisir disparu lors des deux derniers Tours de France. Et, pourquoi pas, revenir sur la Grande Boucle par la suite. L'objectif est de revenir à "100% en 2022" a annoncé le Franc-Comtois mardi.