Tour de France : les chiffres clés de cette 103e édition

Tour de France : les chiffres clés de cette 103e édition

Publié le , modifié le

Comme chaque année à la même période, le Tour de France reprend ses droits pour trois semaines de cyclisme quasi ininterrompues. Neuf étapes de plaine, quatre arrivées au sommet et deux contre-la-montre individuels sont notamment au programme avant la traditionnelle arrivée sur les Champs-Elysées en semi-nocturne. A deux jours du grand départ de cette course majeure au Mont Saint-Michel, voici les huit chiffres clés de cette édition 2016.

3 anciens vainqueurs au départ

Le peloton de cette édition 2016 comptera trois anciens vainqueurs de l'épreuve : Alberto Contador (2007, 2009), Chris Froome (2013, 2015) et Vincenzo Nibali (2014). Tous étaient déjà présents sur l'édition 2015.

28 cols ou côtes et arrivées en altitude

Classés en deuxième, première ou hors catégorie, ils sont au nombre de vingt-huit à se présenter devant les coureurs avec une répartition équitable entre les Pyrénées et les Alpes (11). Il y aura également deux cols à franchir dans le Massif Central et quatre dans le Jura.

190 pays diffuseurs

Le Tour de France a un rayonnement international : 190 pays diffuseront l'épreuve soit environ une centaine de chaîne dont 60 en direct. Au total, c'est plus de 6100 heures heures de diffusion cumulées dans le monde entier.

198 coureurs au départ

Avec vingt-deux équipes de neuf coureurs, 198 coureurs prendront le départ de cette édition. L'année dernière, sur le même nombre de partants, 160 avaient franchi la ligne d'arrivée à Paris.

237,5 km pour l'étape la plus longue

Il s'agit de la 4e étape entre Saumur et Limoges. Au total, cinq étapes dépasseront cette année les 200 kilomètres.

660 communes traversées

Quatre pays seront visités par les coureurs (France, Espagne, Andorre et Suisse) ainsi que trente-cinq départements français.

2 408 m pour le point culminant de ce Tour

Il s'agit du Port d’Envalira qui sera gravi le 11 juillet lors de la 10e étape et où sera attribué le souvenir Henri Desgrange. Sur cette édition 2016, trois cols, tous dans les Pyrénées, dépasseront les 2000 mètres d'altitude : le col du Tourmalet (2115 mètres) le 9 juillet, le Port de la Bonaigua (2072 mètres) et la montée d'Andorre-Arcalis (2240 mètres) le 10 juillet.

3 535 km à parcourir au total

Cette 103e édition est plus longue que la précédente de 175km. Et s'il va falloir trois semaines aux coureurs pour rallier le Mont Saint-Michel à Paris, en liaison directe les deux villes sont distantes de 327km.

Marine Couturier @Marine_Ctrier