Un boulevard pour les sprinteurs ?

La journée de repos n'est plus qu'un (plaisant) souvenir pour les coureurs. Place à la 11e étape entre Albi et Toulouse. Les as du sprint sont attendus sur un parcours de 167 kilomètres. Au menu du jour, deux côtes de 3e et 4e catégorie, un sprint intermédiaire à Gaillac avant une fin de course dans la ville rose, qui se jouera sans doute au sprint. Habituée de la Grande Boucle, la ville de Toulouse a notamment vu triompher des grands champions tels que Gino Bartali en 1948, ou encore Mark Cavendish en 2008.

Publié le , modifié le