Tour de France : Le maillot jaune retiré à Julian Alaphilippe, Adam Yates nouveau leader !

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Julian Alaphilippe Tour de France 2020
Julian Alaphilippe conservera-t-il son maillot jaune ? | Marco Bertorello / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Coup de tonnerre sur le Tour de France : le maillot jaune a été retiré à Julian Alaphilippe, pourtant arrivé largement dans les temps à Privas. Il lui est reproché d'avoir récupéré un bidon dans les vingt derniers kilomètres de l'étape du jour, ce qui n'est pas autorisé. Le Français perd son maillot jaune sur décision des commissaires de courses. Il a en effet écopé d'une sanction de 20 secondes. C'est Adam Yates (Mitchelton) qui s'en empare désormais.

Enorme rebondissement sur le Tour de France, après une étape pourtant incroyablement ennuyeuse : Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick Step ) a perdu le maillot jaune sur tapis vert. Les commissaires de courses ont en effet infligé une pénalité de vingt secondes au Français, coupable d’avoir pris un bidon dans les vingt derniers kilomètres de l’étape, ce qui est formellement interdit par le règlement. Julian Alaphilippe est désormais seizième à 16 secondes du nouveau leader, Adam Yates.

Adam Yates nouveau leader

"C’est comme ça. C’est une décision officielle du jury je peux rien y faire", a regretté Alaphilippe à la fin de l’étape, visiblement sonné et étonné de perdre le maillot ainsi. Mais les images sont formelles, : à 17 km de l’arrivée, le Français a bien attrapé un bidon tendu par un membre de son équipe. "C’était une étape très longue, très ennuyeuse avec final assez nerveux. On voulait rester concentré pour garder le maillot, et faire gagner Sam Bennett", a analysé Alaphilippe pour expliquer ce manque de concentration. Visiblement affecté, il a relativisé pour finir : "Demain je vais me relever et puis voilà".  Son coéquipier Sam Bennett, nouveau maillot vert à l’issue de l’étape, était aussi surpris : "Je ne sais pas quoi vous dire. Ça fait partie des hauts et des bas d’une course. On pensait finir avec le vert et le jaune, ce n’est pas le cas".

Pendant ce temps, c’est donc Adam Yates qui récupère le maillot jaune. Le coureur britannique l’a appris alors qu’il s’apprêtait à prendre sa douche dans le bus de son équipe Mitchleton-Scott."Je pense que personne ne veut prendre le maillot jaune comme ça. Il a pris une bouteille, bon… Ce n’est pas la façon dont on aime prendre le jaune. Maintenant on l’a, on va le défendre demain et étape après étape", a promis le Britannique qui, ironie du sort, aurait dû porter son premier maillot jaune en 2016, sans une décision des commissaires de course. C’était à l’issue d’une étape qui avait vu Christopher Froome monter le mont Ventoux à pied après une chute causée par une moto. Ce qui avait poussé l’organisation à arrêter le chronomètre au moment de la chute, et donc à priver Yates de son premier maillot jaune sur décision des commissaires. 

Dans la soirée, Patrick Lefevere, le manageur de la formation Deceuninck-Quick-Step, regrettait : "Bien sûr, le vélo, c'est perdre son maillot sur une chute, une crevaison, une méforme ou si on tombe sur plus fort que soi. Mais le perdre pour une telle stupidité... Et en plus, celui qui a commis cette stupidité est de chez nous", a-t-il dit au Parisien. "Julian ne méritait pas de le perdre comme cela mais le règlement est le même pour tout le monde."

à voir aussi Tour de France : Pourquoi il n'y a eu aucune échappée sur cette 5e étape ? Tour de France : Pourquoi il n'y a eu aucune échappée sur cette 5e étape ?