Tour de France : Hématomes et inflammation du sacrum mais pas de fracture pour Thibaut Pinot

Publié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Thibaut Pinot en souffrance sur le début du Tour de France 2020
Thibaut Pinot en souffrance sur le début du Tour de France 2020 | AFP - DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / Belga via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La journée de repos du Tour de France a permis à Thibaut Pinot de se reposer et également de passer des examens. En souffrance depuis sa chute lors de la 1re étape autour de Nice, le leader de Groupama-FDJ a vu la douleur s'intensifier lors des deux étapes pyrénéennes. Une imagerie par résonance magnétique (IRM) a révélé "la présence d'hématomes de la musculature lombaire et une inflammation du sacrum sans fracture", indique un communiqué de son équipe.

"Ces lésions, conséquence de sa chute lors de la première étape du Tour, correspondent aux symptômes douloureux ressentis par Thibaut à l'effort maximal." Voilà les explications médicales à la défaillance de Thibaut Pinot dans les Pyrénées, et à sa souffrance sur le vélo. L'IRM passée ce lundi de la colonne lombaire et du bassin n'a pas révélé de fracture. C'était le pire diagnostic pour le Français. Reste que les hématomes et l'inflammation détectés demeurent et vont continuer à le faire souffrir.

Victime d'une chute lors de la 1re étape sous la pluie autour de Nice, le leader de l'équipe française avait été percutée au niveau du bas du dos par le guidon d'un autre concurrent. S'il avait bien limité la casse et donné l'impression que le mal était derrière lui, les deux étapes dans les Pyrénées ont réveillé une forte douleur, qui a renvoyé le Franc-Comtois loin du podium, son objectif annoncé avant le départ de la Grande Boucle. Cette malchance, deux années de suite, devient encombrante pour le Français, qui porte une deuxième année le dossard N.51 qui a consacré avant lui des Bernard Hinault, Eddy Merckx...