Tour de France : Grand Colombier, bataille de favoris… l'étape 15 en questions

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Bernal Roglic Landa Pogacar Tour de France 2020
Bernal, Pogacar, Landa et Roglic ont été les meilleurs des favoris dimanche. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Retour dans la montagne pour le peloton, à la veille de la troisième semaine du Tour de France 2020 et d’une nouvelle journée de repos. Avant cela, les coureurs partiront de Lyon en direction du Grand Colombier, col hors catégorie qui accueille pour la première fois une arrivée à son sommet. Avant cela, il y aura déjà eu deux grosses ascensions dans cette nouvelle journée de haute montagne sur le Tour.

• Quel profil ?

Une journée de repos sur le Tour de France, cela se mérite. Alors à la veille de la deuxième pause, le peloton va souffrir sur les pentes du sud du Jura. Après 100 km relativement plats, la route va sérieusement s’élever avec la montée de la Selle de Fromentel classée en 1re catégorie, avec ses 11,1 km à 8,1% de moyenne. Dans la foulée, le peloton escaladera le Col de la Biche (6,9 km à 8,9%), avant de revenir sur les pentes du Grand Colombier, col hors catégorie (17,4 km à 7,1%) dont le sommet sera la ligne d’arrivée. Bref : une vraie étape alpine.

Tour de France : Grand Colombier, bataille de favoris… l'étape 15 en questions

• Quel piège ?

Col hors catégorie, le Grand Colombier sera évidemment le juge de paix de cette 15e étape du Tour de France. Mais au-delà de la montée finale jusque son sommet, qui emprunte le versant le plus connu depuis Culoz, c’est lors du premier passage qu’il pourrait y avoir des dégâts. En effet, la montée de la Selle de Fromentel emprunte les pentes du Grand Colombier, avec des passages à 22% ! "C’est ce qu’il y a de plus dur en France sur 3, 4 km", a ainsi prévenu Thierry Gouvenou, directeur de l’épreuve. Le tout à 63 km de l’arrivée, pour dynamiter la journée ?

• Qui est le coureur à suivre ? 

Tout porte à croire qu’on assistera à une nouvelle bataille entre favoris, après celle de la 13e étape au Puy Mary. D’abord parce qu’il s’agit d’une étape de haute-montagne, ensuite parce qu’elle se glisse à la veille d’une journée de repos. Traduction : les coureurs pourront aller dans le rouge et puiser dans les réserves. Il ne serait donc pas étonnant de voir des coureurs comme Miguel Angel Lopez (Astana), Mikel Landa (Bahraïn-McLaren) ou Richie Porte (Trek-Segafredo) tenter de reprendre du temps. Mais il se pourrait aussi que Primoz Roglic (Jumbo-Visma) passe à l’attaque afin de conforter son maillot avant l’enchaînement alpin de la troisième semaine.

• Qu’en pense notre consultant Alexandre Pasteur ?

“C’est peut-être l’étape clé du Tour 2020. On a une concentration de difficultés incroyable dans le final, avec des cols méconnus, sur le sud du massif du Jura, des col pas très longs mais qui vont faire très mal, notamment l'enchaînement Selle de Fromentel et col de la biche. Il va y avoir du dégât. Le Tour de l’Ain a emprunté le même final d’étape début août, et Roglic avait terminé devant Bernal en haut du grand Colombier sans qu’il n’y ait beaucoup d’attaques. Mais là, il faut s’attendre à ce que ça parte dans tous les sens.”

à voir aussi Tour de France: des mesures particulières sur les 3 prochaines étapes, situées en zone rouge Tour de France: des mesures particulières sur les 3 prochaines étapes, situées en zone rouge

• Les horaires : 

12h05 : Début de la retransmission TV
12h25 : Départ fictif
12h50 : Départ réel
14h11 : Sprint intermédiaire du Bouchage
15h29 : Passage au sommet de la Selle de Fromentel (1e catégorie)
15:59 : Passage au sommet du Col de la Biche (1e catégorie)
16h30 : début de l’ascension du Grand Colombier (hors catégorie)
17h13 : Arrivée prévue au sommet du Grand Colombier