Tour de France : Essorage des sprinteurs, Suc au May... la 12e étape en questions

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Tour de France 2020

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après deux étapes de plat, le Tour de France 2020 va continuer sa remise en route sur un parcours plus accidenté ce jeudi, celui de la 12e étape entre Chauvigny et Sarran. A l'occasion de la plus longue étape de cette Grande Boucle, les sprinteurs devront s'accrocher pour espérer pouvoir jouer des coudes dans le final.

• Quel profil ?

Fini le plat. Le peloton du Tour de France 2020 va s'écharper sur un parcours accidenté entre Chauvigny et Sarran lors de la 12e étape. Le tracé sera "casse-pattes" avec peu de pur plat. Au total, quatre côtes seront au programme de la plus longue étape de la Grande Boucle cette année (218 km) : deux 4e catégorie, un 3e catégorie et un 2e catégorie. Ce dernier sera clairement l'instant décisif de la course, car situé à 25km de l'arrivée. A son sommet des points bonus seront en jeu, ce qui pourrait inciter des leaders à sortir, d'autant que la pente ne sera pas simple (3.8km à 7.7%). Si l'échappée est rattrapée par le peloton, les sprinteurs ne devraient pas être nombreux à Sarran.

Tour de France : Essorage des sprinteurs, Suc au May... la 12e étape en questions
© LeTour.fr

• Quels pièges ?

Peter Sagan a déjà fait le coup. Les sprinteurs sont prévenus : le Slovaque pourrait très bien décider d'accélérer le rythme pour essorer ses adversaires les moins endurants. Toute la problématique de ce jeudi tiendra dans la capacité des hommes rapides à résister au parcours tout en étant bien placé. Le contrôle d'une échappée sera plus compliqué que lors des deux derniers jours. Et il faudra garder des forces pour le Suc au May, la dernière difficulté du parcourir.

• Quel coureur à suivre ?

Au service d'André Greipel mardi et mercredi, Hugo Hofstetter (Israël Start-up Nation) aura sa carte à jouer. Le sprinteur français, déjà 4e à Sisteron et 7e à Lavaur, appréciera ce parcours qui éreintera plus ses adversaires que lui. A la veille du départ, il nous confiait avoir coché cette 12e étape. Celui qui a levé les bras sur Le Samyn en début de saison a franchi un cap et il s'est entraîné à survivre malgré les pourcentages sur Dauphiné et le Tour de l'Ain.

Hugo Hofstetter remporte le Samyn en mars 2020
Hugo Hofstetter remporte le Samyn en mars 2020 © DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / Belga

• L'oeil de la rédaction :

A Sarran, chez Jacques Chirac, une sélection aura déjà été opérée mais quelques hommes rapides devraient réussir à se jouer la gagne. L'échappée devrait être contrôlée par plusieurs équipes, dont celle de Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) dans son opération reconquête du maillot vert. L'effort final sera particulier, car en faux plat montant. Les coureurs les plus lourds risquent d'être désavantagés face à des profils de puncheurs.

• Quels horaires ?

11h50 : Début de la retransmission télé sur France 2
12h00 : Départ de Chauvigny
13h09 : Sprint intermédiaire du Dorat
16h22 : Passage au sommet du Suc au May et attribution des points bonus
16h57 : Arrivée à Sarran