Tour de France : Emmanuel Macron présent sur la 17e étape

Publié le , modifié le

Auteur·e : Apolline Merle
Macron Tour de France
Emmanuel Macron à l'arrivée de 17e étape du Tour de France, entre La Mure et Serre-Chevalier, le 19 juillet 2017. | PHILIPPE LOPEZ / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Emmanuel Macron se rendra mercredi après-midi sur la 17e étape du Tour de France qui reliera Grenoble à Méribel (Savoie), a indiqué l'Elysée lundi. "La présence du Président de la République sur les routes du Tour de France rappelle aux Français l'importance de continuer à vivre avec le virus", a souligné la présidence. Il s'agit de la troisième visite du président sur la Grande Boucle depuis le début de son mandat.

Le Tour de France est souvent un passage obligé pour les hommes politiques. Cette année, Emmanuel Macron ne déroge pas à la règle, encore moins avec le contexte sanitaire actuel du coronavirus comme le souligne l'Elysée. "La présence du Président de la République sur les routes du Tour de France rappelle aux Français l'importance de continuer à vivre avec le virus, c'est-à-dire dans le strict respect des règles sanitaires, pour continuer à vivre notamment les événements mythiques qui font partie de notre patrimoine." Par sa présence sur les routes du Tour de France, le Président de la République entend aussi "saluer le professionnalisme des organisateurs et de l'ensemble des services publics mobilisés", a poursuivi l'Elysée.

Visite traditionnelle 

Emmanuel Macron assistera donc à la 17e étape, longue de 174 kilomètres, et qui est l'une des plus alléchantes de cette 107e édition du Tour de France avec deux cols hors catégorie au menu, la Madeleine et le col de la Loze où sera jugée l'arrivée. Le chef de l'Etat participera ainsi à son troisième Tour de France, lui qui s'était déjà rendu à Tarbes en 2019 et à Serre-Chevalier en 2017. "En participant pour la 3e fois à cet événement populaire et sportif cher aux Français, le Président s'inscrit dans la tradition des visites présidentielles sur le Tour de France, que tous ses prédécesseurs depuis le général de Gaulle - à l'exception de Georges Pompidou - ont honorée", a ajouté l'Elysée.

à voir aussi Tour de France : le redoutable col de la Loze, immense bagarre… l'étape 17 en questions Tour de France : le redoutable col de la Loze, immense bagarre… l'étape 17 en questions

Emmanuel Macron ne sera pas dans la voiture de Christian Prudhomme

Emmanuel Macron sera dans la voiture de François Lemarchand,  un temps directeur du Tour de France par intérim, et non dans celle du directeur du Tour  Christian Prudhomme, lors de sa visite mercredi sur la 17e étape, ont indiqué les organisateurs de la course. "Ce dispositif a été adopté afin d'éviter toute interprétation", quelques jours après l'isolement que s'est imposé le Premier ministre Jean Castex venu sur le Tour dans les Pyrénées, a déclaré à l'AFP Christian Prudhomme. Le directeur du Tour est revenu mardi à son poste après avoir été à l'isolement pendant une semaine à cause d'un test positif au Covid-19. Il a subi lundi un autre test dont le résultat a été négatif.

L'an passé, la présence d'Emmanuel Macron sur la 14e étape entre Tarbes et le Tourmalet avait réussi aux Français. En effet, lors de cette journée, Thibaut Pinot avait remporté l'étape et Julian Alaphilippe était en jaune. Même si la magie venait à s'opérer de nouveau lors de cette 17e étape avec la présence du président de la République, les chances de victoires finales des Français se sont toutefois évaporées. Même s'ils peuvent encore nous offrir une belle étape.

Avec AFP. 

à voir aussi Tour de France : Alaphilippe, Barguil, Rolland… Les Français n'abdiquent pas après la 16e étape Tour de France : Alaphilippe, Barguil, Rolland… Les Français n'abdiquent pas après la 16e étape