Bryan Coquard déçu
Bryan Coquard recule dans la hiérarchie du sprint sur ce Tour 2016 | Matthieu de Martignac/MAXPPP

Tour de France: Bryan Coquard: "je n'ai rien fait de mal"

Publié le , modifié le

"Je n'ai rien fait de mal", s'est justifié Bryan Coquard qui s'est dit "très déçu" après sa non-sélection, ce lundi, dans l'équipe Direct Energie qui participera à partir de samedi au Tour de France. Le "Coq" a déclaré au quotidien Ouest-France avoir reçu un appel de Jean-René Bernaudeau, manager de l'équipe, avant que l'annonce officielle ne soit faite.

"Il a fait les choses dans les règles de l'art. Mais notre conversation reste de l'ordre du privé", a précisé Coquard qui a ajouté en vouloir au manager vendéen: "Je n'ai pas l'impression d'avoir commis une erreur depuis le début de la saison. Je n'ai rien fait de mal." En mai, le coureur a annoncé sa décision de changer d'équipe en fin d'année, l'élément déclencheur du conflit. "Quand je lui ai appris que je ne resterai pas, les choses ont commencé à changer. Je pense que l'on ne peut pas faire de grand numéro sur le vélo quand on n'est pas à 100 % dedans. (...) J'étais à bout, mon corps était à bout", a expliqué Coquard au journal. "Jean-René a eu le sentiment d'être trahi car il avait l'impression d'avoir tout bien fait pour moi. Il s'est senti blessé. Mais c'est lui qui m'a forcé à donner ma réponse si tôt. J'avais une date butoir".

Pour la suite de la saison, le "Coq" s'est montré perplexe: "Est-ce que je vais réussir à rebondir ? Je pense que oui. Mais peut-être que, là encore, je me vois trop fort. Comme ça a été le cas les jours qui ont précédé le championnat de France. (...) J'ai décidé de revenir à mon premier amour: la piste. Je sais qu'il y a un stage piste en Italie très prochainement. J'aimerais bien y aller." Quant à sa future équipe, Coquard a fait part de contacts avec "trois ou quatre équipes, françaises et étrangères, avec lesquelles le projet tient la route".

AFP