L'équipe Groupama-FDJ
L'équipe Groupama-FDJ | Philippe LOPEZ / AFP

Tour de France : Arnaud Démare et Groupama-FDJ déjà sur le pont

Publié le

Première étape du Tour de France et première occasion pour Arnaud Démare (Groupama-DFJ) de décrocher la victoire avec à la clé le maillot jaune...

« Gagner ! » Sans détours, Marc Madiot a fixé le cap. « Des étapes, le plus vite possible », a précisé le manager de l’équipe Groupama-FDJ. Avec un atout, la jeunesse de sa formation, la plus précoce des 22 de ce Tour, le caractère offensif du dernier championnat de France, où Anthony Roux a été sacré, et une carte maîtresse Arnaud Démare. « On veut exister dans Tour et le mieux c’est de gagner. Avant de gagner des sprints, il faut gagner le premier. » Le premier, il se présentera dès le début de cette 105e édition à Fontenay-le-Comte. Le début d’une flopée d’occasion pour Démare, libéré d’un poids depuis sa première victoire sur le Tour l’an passé à Vittel. « Si on l’a fait une fois, il n’y a pas de raison de ne pas le reproduire, assure le Picard. Il y a une barrière psychologique qui est franchie. »

Ne pas penser au maillot jaune

Jusqu’à l’étape reine des pavés, ce sont cinq étapes que Démare a coché. Elles feraient toutes l’affaire même si celle de Fontenay-le-Comte a quelque chose en plus. Ce premier rendez-vous des grosses cuisses aura une saveur et une couleur particulière. Au bout du boulevard Duguesclin, le maillot jaune de leader attendra le vainqueur. Une motivation supplémentaire pour tous les sprinteurs. Une grosse pression aussi. « Le soir du premier sprint il y aura forcément maillot au bout, reprend Démare. Tous les sprinteurs vont avoir ça en tête et ça devrait être très nerveux. Je préfère ne pas y penser car ça met une pression supplémentaire. D’abord la victoire…»