Tour de France : après l'annonce du Grand Départ à Brest, Bernard Hinault s'en prend aux élus écologistes de Rennes

Publié le , modifié le

Auteur·e : Apolline Merle
Bernard Hinault
Bernard Hinault, en 2018. | JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'accueil du Tour de France en Bretagne a créé des remous au sein de la majorité à la ville de Rennes. Les élus écologistes, avec lesquels la maire socialiste Nathalie Appéré a fusionné lors des dernières élections municipales, ont exprimé leur opposition à ce que Rennes accueille le Grand départ de la Grande Boucle en 2021, qui aura finalement lieu à Brest. Le quintuple vainqueur du Tour de France, Bernard Hinault, a fustigé ce lundi les propos de ces élus rennais.

L'accueil du Tour de France en Bretagne a soulevé quelques oppositions au sien de la mairie de Rennes. Si Brest a finalement été préférée pour recevoir le Grand départ de la Grande Boucle en 2021, les jours précédents l'annonce ont mis au jour les désaccords de certains élus écologistes au sein de la majorité. Ces élus, avec lesquels la maire socialiste Nathalie Appéré a fusionné entre les deux tours des élections municipales, ont exprimé leur opposition à l'accueil du Grand départ du Tour de France 2021 à Rennes.

"Un format sportif daté"

"Les 700 000 euros qu'il faut dépenser pour accueillir cette épreuve c'est l’équivalent d'une année de rallonge du budget de la CCAS et les retombées économiques n'ont jamais été prouvées," avait indiqué Valérie Faucheux, l'adjointe aux mobilités. L'élue avançait également d'autres arguments comme les millions d'objets lancés aux spectateurs par les caravanes du Tour et les déchets engendrés par son passage. "C'est un format sportif daté", a ajouté Valérie Faucheux au micro de France Bleu Armorique.

"Ça me met un peu en colère parce qu’on ne peut pas dire que le cyclisme est quelque chose d’arriéré" -  Bernard Hinault

Mais les propos de l'élue écologiste ont fait vivement réagir lundi Bernard Hinault, le quintuple vainqueur du Tour de France, qui n'a pas mâché ses mots à son égard. "Elle parle d’événement du passé. C’est peut-être elle qui est du passé. Elle est écologiste, non ? Il faudrait qu’elle regarde ce qu’elle met à ses pieds. Elle pollue peut-être plus la terre, plus que n’importe quelle personne à vélo. Ça me met un peu en colère parce qu’on ne peut pas dire que le cyclisme est quelque chose d’arriéré. Elle ferait mieux de réfléchir avant d’ouvrir sa gueule", fustige Bernard Hinault auprès de Ouest-France

Une belle "réactivité" pour remplacer Copenhague

Le natif des Côtes-d’Armor s'est toutefois réjoui de la réactivité des élus bretons, qui se sont mis en ordre de bataille pour remplacer à la dernière minute la capitale danoise, Copenhague, qui devait initialement accueillir le Grand départ du Tour de France 2021. "Il fallait des gens réactifs, qui soient capables de débloquer des budgets au dernier moment, donc chapeau ! En Bretagne, on a tout. On peut faire du sprint, on peut faire des bosses. Avec Mûr-de-Bretagne, il y a encore plein d’endroits on peut mettre de belles petites bosses. Avec des coureurs qui font vraiment la course, on peut faire des choses fantastiques", a-t-il salué. 

à voir aussi Le Grand Départ du Tour de France 2021 aura lieu à Brest Le Grand Départ du Tour de France 2021 aura lieu à Brest