Richie Porte sur le Tour de France 2018
Richie Porte sur le Tour de France 2018 | Philippe LOPEZ / AFP

Tour de France - 6e étape : Porte: "Intéressant de voir si Sky va privilégier Thomas ou Froome"

Publié le , modifié le

Onzième de l'étape dans le même temps que tous les favoris, Richie Porte bien géré la montée à Mûr-de-Bretagne. Avec son coéquipier Greg van Avermaet en jaune, l'Australien n'est pas pressé et gère parfaitement son début de Tour. Avec Geraint Thomas nouveau dauphin de van Avermaet, il se questionne notamment sur la stratégie que va adopter l'équipe Sky.

Richie Porte (AUS/BMC), 11e de l'étape : "Les étapes d'hier et d'aujourd'hui étaient vraiment très stressantes. Mais nous n'avons pas perdu de temps et on a mis un peu de temps à d'autres coureurs. Pour ma part, j'ai été un peu coincé à l'avant, mais une fois que vous y êtes, vous faites tout pour y rester. Je n'ai pas le punch nécessaire pour reculer et revenir à l'avant. Greg (Van Avermaet) a conservé le maillot jaune, donc c'est une bonne journée pour nous. C'était une bonne journée pour le classement général aujourd'hui, et il va être intéressant de voir si l'équipe Sky va privilégier Geraint Thomas ou Chris Froome."

Tom Dumoulin (NED/Sunweb) : "C'était juste de la malchance. J'ai reçu une roue de Simon Geschke aussi vite que possible et j'ai essayé de rejoindre l'arrivée le plus vite possible après cela. Je savais que je n'arriverai pas à revenir donc il fallait limiter la perte de temps. Il y a eu un mouvement dans le peloton et je n'ai pas pu l'éviter. J'ai percuté la roue devant moi et je devais changer la mienne. Nous savions que nous avions été assez chanceux durant les cinq premiers jours, mais nous savions aussi que la malchance pouvait aussi nous frapper. Et c'est ce qui s'est passé aujourd'hui. C'est regrettable mais c'est ainsi. Je suis évidemment déçu, j'aurai préféré être dans une meilleure position au classement général, mais c'est comme ça."
 

Pierre Latour a échoué devant Dan Martin
Pierre Latour a échoué devant Dan Martin © Jeff PACHOUD / AFP

Pierre Latour (FRA/AG2R La Mondiale) : "Il n'a pas manqué grand chose. Avec Alexis (Vuillermoz), on s'était dit qu'on ferait l'arrivée si on était placés, et si Romain (Bardet) n'avait pas de problème. Je pensais que c'était le cas au pied de la dernière montée. J'ai fait un effort à un peu plus d'un kilomètre de l'arrivée pour remonter. Dan (Martin) a attaqué. Quand j'ai vu que ça tamponnait avec Richie (Porte), je me suis dit +Il faut y aller+. Le vent venait de la droite, pour cette raison j'ai collé les barrières. Il m'a manqué un peu. Romain perd 30 secondes aujourd'hui, c'est pénible mais ce n'est pas énorme sur trois semaines. On rattrapera le temps plus tard."

Geraint Thomas (GBR/Sky) : "Dan (Martin) a été très fort. Malheureusement je n'ai pas réussi à monter sur le podium, ça m'aurait permis de prendre le maillot jaune. Je pense que tout le monde va me surveiller maintenant. J'ai réussi à le faire deux fois (il a déjà pris une seconde de bonus, NDLR), je ne pense pas que l'on me laissera faire une troisième fois. J'y suis allé parce que j'ai vu l'opportunité. Dans le final, j'y suis allé trop tard. Valverde m'a dépassé, et j'ai su que je ne pourrais pas le battre pour la troisième place, je suis donc resté là où j'étais. Les jambes sont bonnes."

AFP