Dan Martin vainqueur à Mûr de Bretagne - Tour de France 2018

Tour de France / 6e étape : Dan Martin s'impose à Mûr-de-Bretagne, Greg Van Avermaet toujours en jaune

Publié le , modifié le

Dan Martin s'est offert la 6e étape de ce Tour de France. L'Irlandais s'est imposé en puncheur à Mûr-de-Bretagne, devant le Français Pierre Latour et Alejandro Valverde. Greg Van Avermaet conserve son maillot jaune.

Cinq ans après sa première victoire sur la Grande Boucle, Dan Martin (UAE-Emirates) ajoute une nouvelle étape hexagonale à son palmarès. Vainqueur à Bagnères-de-Bigorre en 2013, le Britannique s’est octroyé la 6e étape devant Pierre Latour (AG2R - La Mondiale) en partant seul à un kilomètre de l’arrivée.

Tentative de bordure de la Quick-Step...

Dès les premiers mètres, une échappée à cinq se forme. Laurent Pichon (Fortuneo-Samsic), Damien Gaudin (Direct Energie), Fabien Grellier (Direct Energie), Anthony Turgis (Cofidis) et Dion Smith (Groupe Wanty-Groupe Gobert) prennent les devants de la course sur les routes du Finistère. Le peloton ne bronche pas et laisse le quintuor en tête. En haut de la côte de Ploudiry, Smith passe en tête devant Grellier et empoche également les seuls points au sommet de la côte de Roc’h Trévézel. Les hommes de tête comptent alors près de 7 minutes d’avance.

C’est le moment choisi par la Quick-Step Floors pour tenter un coup de force. Après avoir passé la deuxième difficulté sans encombre, l’équipe de Julian Alaphilippe accélère. La bordure est réussie et certains leaders sont piégés comme Dan Martin, Nairo Quintana (Movistar) , Jakob  Fuglsang (Astana) ou Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida). Tous vont rapidement rentrer dans le premier peloton, dont le retard sur la tête de course est alors tombé autour des deux minutes. Seul Primoz Roglic (Lotto NL-Jumbo) a mis plus de temps à revenir, victime notamment d’une légère chute à 70 kms de l’arrivée.

Dumoulin et Bardet piégés

La course va s’accélérer après le sprint intermédiaire duquel Laurent Pichon est passé en tête. A une quarantaine de kilomètres de l’arrivée, Damien Gaudin se lance dans un raid solitaire mais le Français est rattrapé alors qu’il reste encore 32 kms à parcourir. Au pied de la première ascension, Fabien Grellier tente de s’échapper mais est repris dans la première ascension de Mûr-de-Bretagne, mettant fin. C’est finalement Toms Skujins (Trek-Segafredo) qui bascule en tête sur le premier passage de la ligne d’arrivée. Lors de la bascule, Jack Bauer (Mitchelton-Scott) tente de fausser compagnie au peloton mais se fait reprendre à 4 kms de l’arrivée. Ni Tom Dumoulin (Sunweb) ni Romain Bardet (AG2R - La Mondiale) n’ont pu se mêler à la lutte finale, la faute à des problèmes techniques avant la dernière ascension.

Dan Martin lance alors les hostilités sous la flamme rouge. L'Irlandais résiste au retour de Pierre Latour et s’offre sa première victoire d’étape sur cette édition 2018. Greg Van Avermaet (BMC Racing) reste maillot jaune, devant Geraint Thomas (Sky) et Tejay Van Garderen (BMC Racing). Julian Alaphilippe est 4e. Dumoulin sort du top 10, arrivé avec 53 secondes de retard. Bardet est aussi le grand perdant de la journée. Le Français a accusé un retard de 31 secondes à la fin de l'étape.

Maxime Gil @gil_maxime_34