Tour de France 2019 : Thibaut Pinot abandonne à deux jours de l'arrivée à Paris

Publié le , modifié le

Auteur·e : Christophe Gaudot
Thibaut Pinot jette l'éponge dans la 19e étape du Tour de France
Thibaut Pinot jette l'éponge dans la 19e étape du Tour de France | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

A deux jours de l'arrivée à Paris, Thibaut Pinot a quitté le Tour de France. Visiblement touché à la cuisse, le leader de la Groupama-FDJ a rapidement été lâché par le peloton et a abandonné avant même le début de la grande bagarre dans cette 19e étape entre Saint-Jean-de-Maurienne et Tignes. Cinquième du classement général et dans le coup pour la victoire finale, le Français semblait tenir la forme de sa vie mais comme sur le Giro 2018, son corps le lâche tout proche de l'arrivée.

Si proche de Paris et d'une possible victoire sur le Tour de France... Alors qu'il tenait la forme de sa vie et qu'il occupait une prometteuse cinquième place au classement général après une victoire au sommet du mythique Tourmalet, Thibaut Pinot a abandonné le Tour de France lors de la 19e étape entre Saint-Jean-de-Maurienne et Tignes. Le leader de la Groupama-FDJ s'est d'abord porté auprès de la voiture médicale pour se faire retirer un bandage au niveau de la cuisse gauche.

Incapable d'avancer, Pinot a été lâché par le groupe des favoris et s'est résolu a abandonner après 41 kilomètres de course, en pleurs. Dans un tweet, son équipe a évoqué une d'une "lésion musculaire à la cuisse gauche". "Thibaut a terminé la 18e étape avec une douleur importante et avait des difficultés à marcher le soir venu. Son état ne s'est pas amélioré ce vendredi". Interrogé pendant la course, Philippe Mauduit le directeur sportif de la Groupama-FDJ, a expliqué que Pinot avait "évité une chute il y a deux jours (vers Gap, mercredi) et tapé son guidon. Sur le plat ça allait mais jeudi avec la difficulté de l’étape et celle du départ ce vendredi, ce n’était plus possible. On se doutait que ça allait être compliqué mais on avait tous espoir que malgré tout il réussisse ce qu’il avait réussi à faire jusqu’à hier".

Personne ne l'avait vu venir, ou presque. Ce vendredi matin, une rumeur courrait autour du Tour de France sur une possible blessure de Thibaut Pinot. Le voir seul en train de lutter contre la douleur dans la Montée d'Aussois accrédite cette thèse. Son équipe, ou en tout cas certains coureurs, savait qu'il y avait quelque chose qui clochait dans le corps du leader. En effet, même si William Bonnet l'a accompagné au moment de son abandon, Pinot a été laissé seul entre le moment où il est allé à la voiture médicale et le moment où il a définitivement mis la flèche. Ni David Gaudu, ni Rudy Molard, ni personne d'autre n'a cherché à l'aider. Chacun savait que l'affaire était entendue, que leur leader allait mettre fin à son superbe Tour de France. La poisse semble poursuivre Pinot qui devra être fort pour revenir lutter pour le classement général du Tour de France dans les années prochaines.