Tejay Van Garderen Tour de France 2019
Au bout de 7km de course, Van Garderen a goûté au bitume. | DR

Tour de France 2019 : Tejay van Garderen abandonne

Publié le , modifié le

Tombé au début de la 7e étape du Tour de France vendredi, Tejay van Garderen avait réussi à rallier l'arrivée dans les délais. Mais l'Américain a finalement renoncé à poursuivre la course. Les examens médicaux ont révélé une fracture de la main gauche.

C'est devenu banal de le voir souffrir sur la route du Tour de France. Tejay van Garderen a percuté un îlot directionnel au début de la septième étape entre Belfort et Chalon-sur-Saône vendredi. "Je ne peux blâmer personne, si ce n'est moi-même. Je regardais mon vélo parce qu'il y avait quelque chose, comme un morceau de papier, qui s'était attaché, j'avais les yeux baissés", a-t-il expliqué. Ouvert au visage et visiblement très marqué, l'Américain a tout de même réussi à boucler les 230 km sans se préoccuper des délais.

Uran perd un lieutenant

Quelques heures après avoir coupé la ligne, le coureur de 30 ans a passé des examens auprès du médecin-chef de l'équipe Education First. Les résultats sont sans appel. "En plus de multiples abrasions, Tejay a une fracture sans déplacement à la base du premier métacarpien de la main gauche. Il a dû se faire poser une attelle", a précisé le Dr Kevin Sprouse. Difficile de se remettre en selle alors qu'il reste encore 14 étapes à couvrir. "C'est la déception qui domine pour l'instant, moins pour moi que pour l'équipe. Rigo (Uran) et Woods ont tous les deux une grande chance de monter sur le podium, voire même de remporter le Tour. J'aurais adoré y contribuer", a regretté TVG.

Au-delà de l'abandon du coureur, qui n'avait pas l'ambition de jouer les premiers rôles au classement général, c'est une grosse perte pour le team Education First. La formation à la tunique rose perd un équipier de luxe en montagne pour épauler Michael Woods et Rigoberto Uran, respectivement 10e et 11e au classement général. Récent deuxième du Critérium du Dauphiné, Van Garderen s'était déjà classé deux fois à la 5e place du Tour de France en 2012 et 2014.