Tour de France 2019 : Nîmes, Kristoff et maillot vert : la 16e étape en questions

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Monier
Alexander Kristoff Tour de France 2019
Alexander Kristoff | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Tour de France débute sa dernière semaine à Nîmes, avec une boucle parcourant le Pont du Gard avant une arrivée parfaite destinée à un sprint massif. Alexander Kristoff, vainqueur lors du dernier passage de la Grande Boucle en 2014, peut-il remettre ça ? Peter Sagan va-t-il sceller son maillot vert dès ce mardi ?

Après une journée de repos, la 16e étape du Tour de France traversera Nîmes et le Pont du Gard. Elle devrait voir batailler les meilleurs sprinteurs du peloton, pour une ultime répétition avant le sprint final sur les Champs. 

Le topo de la 16e étape

Un sprinteur va-t-il enfin doubler la mise ? 

Viviani, Sagan, Groenewegen, Ewan... A chacun son succès ! Les sprinteurs se partagent équitablement les arrivées massives sur ce Tour de France 2019. Il ne faut pas y déceler des tendances marxistes dans le peloton, mais plutôt les conséquences d'un plateau particulièrement relevé cette année, de tracés variés et de différents faits de course, comme la chute de Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) sur la première étape. A Nîmes, un cador pourrait enfin réussir le doublé. A moins que Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida) ou Michael Matthews (Sunweb) n'ajoute son nom à la liste des vainqueurs. 

La victoire de Caleb Ewan sur la 11e étape

Kristoff peut-il renouer avec la victoire ? 

Le dernier passage du Tour de France à Nîmes remonte à 2014. Jack Bauer avait fait la course en tête pendant 220 kilomètres avant d'être repris à 50 mètres de la ligne d'arrivée. Son bourreau était alors Alexander Kristoff, à l'époque chez la Katusha. Si le Néo-Zélandais ne pourra retenter sa chance, faute d'avoir été retenu par Mitchelton-Scott sur la Grande Boucle, le Norvégien est lui bien présent. Kristoff, hors du coup sur le sprint inaugural à Bruxelles (14e), a frôlé la victoire à Nancy (2e). Il a ensuite signé deux Top 10, à Chalon-sur-Saône (10e) et Toulouse (9e), mais à chaque fois derrière son coéquipier chez UAE-Team Emirates Jasper Philipsen, grand espoir du sprint belge. Kristoff va devoir hausser le ton pour s'imposer dans le Gard. 

 

La victoire de Kristoff à Nîmes en 2014

Dernière chance pour chasser le maillot vert ? 

Peter Sagan avance à pas de géants vers son septième maillot vert sur le Tour de France. Le Slovaque est en tête du classement par points récompensant les meilleurs sprinteurs, et l'étape nîmoise devrait être la dernière arrivée massive avant le final sur les Champs-Elysées. Sagan compte actuellement 281 points, soit 93 d'avance sur Colbrelli, 97 sur Matthews et 100 sur Viviani. Cinquante points supplémentaires seront décrochés par le vainqueur à Nîmes et vingt pour celui du sprint intermédiaire de Vallérargues, 65 kilomètres après le départ. Sur les cinq étapes restantes, 150 points peuvent encore être décrochés grâce à l'arrivée sur les Champs et cinq sprints intermédiaires entre-temps. Il faudrait non seulement qu'un sprinteur en empoche la majorité, mais aussi que Sagan soit systématiquement mal placé. Une victoire à Nîmes scellerait quasi-définitivement son septième succès, dépassant ainsi le record qu'il partage jusque-là avec Erik Zabel

Classement du maillot vert avant la 16e étape
Classement du maillot vert avant la 16e étape © Tour de France