Le Français Maxime Bouet (Fortuneo-Samsic)
| MAXPPP - PQR - L'EST REPUBLICAIN - Alexandre MARCHI

Tour de France 2018 - Maxime Bouet : "L’une des plus dures étapes de ce Tour"

Publié le , modifié le

Pour la quatrième fois cette année, Maxime Bouet (Fortuneo-Samsic) va rouler vers le col de la Rosière. Le grimpeur de la formation bretonne est certainement l’un des coureurs qui connaît le mieux le tracé de cette 11e étape du Tour de France. Un passage avec son entraîneur, un autre lors du Dauphiné, et un dernier lors du Tour de Haute Savoie. Bref, le 30e du général est la personne idéale pour expliquer pour quelles raisons cette journée promet d’être « l’une des plus dures du Tour ».

Pas de plat pour s’échauffer. Pas de longues lignes droites pour se mettre tranquillement dans le rythme. Dans une journée « toboggan », entre montées et descentes, les coureurs du peloton passaient donc par les home-trainers pour s’échauffer ce matin au départ d’Albertville. Maxime Bouet était certainement l’un des coureurs les plus conscients de la difficulté de la journée. Suivez le guide.

Montée de Bisanne : 12,4km à 8,2% de moyenne – Col hors catégorie après 26km

"La montée de Bisanne est très régulière, sans un fort pourcentage, autour de 8-9%."

Col du Pré : 12,6km à 7,7% de moyenne – Col hors catégorie après 57,5km

Pour moi, le plus dur aujourd’hui, c’est le col du Pré. Une première partie assez roulante à Beaufort, avec un replat. AG2R avait mis en route là au Dauphiné pour étirer le peloton afin de le faire exploser sur la partie difficile, donc tout le monde va faire attention. Les 7 derniers km sont les plus durs.

Cormet de Roseland : 5,7km à 6,5% de moyenne – Col de 2e catégorie après 70km

Le cormet de Roseland à 6-7%, ça passe d’autant plus que ce n’est pas un endroit clé de l’étape. Mais derrière, il y a une descente très technique qui peut générer des cassures et des chutes, comme c’était le cas au Tour de Haute Savoie.

La Rosière : 17,6km à 5,8% de moyenne – Col de 1re catégorie après 108,5km

Enfin, la Rosière est une montée en trois parties, avce une ^première partie assez facile dans les 3-4 premiers kilomètres, sur une zone roulante à 4-5%. Ensuite, on quitte la belle route pour 4km avec de très forts pourcentages, avant de revenir à une belle route roulante pour finir.

De notre envoyé spécial

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze