Tour de France 2017 podium final

Tour de France 2018 : Les favoris pour un podium final

Publié le , modifié le

Le Tour de France s'élance le 7 juillet de Noirmoutier. Si certaines formations ont déjà désigné leurs 8 coureurs, il est déjà possible d'imaginer - à quelques lignes près - la startlist du Tour 2018. Aujourd'hui, nous nous intéressons aux favoris qui devraient se battre pour le classement général pendant trois semaines. De Chris Froome à Vincenzo Nibali, en passant par Romain Bardet, on vous présente les 10 coureurs les plus attendus - tout en espérant qu'ils seront bien présents au départ.

★★★★★ Christopher Froome (GB/Sky) : Ca y est, il vient d'ajouter à sa collection le seul grand tour qu'il lui manquait en s'adjugeant le Giro 2018. Un titre qui s'ajoute à 4 Tours de France et une Vuelta. Il est le grand favori à la victoire finale cette année. Entouré de Geraint Thomas, de Wout Poels et d'Egan Bernal, il a de quoi écraser les étapes de montagne. Ajoutez à cela son aisance sur contre-la-montre et la probable victoire de son équipe sur l'épreuve par équipe (Moscon, Thomas, Kwiatkowski seraient là). Pour ses adversaires, il faudra espérer qu'il n'a pas bien récupéré de son Tour d'Italie où il a soufflé le froid et le chaud. 

Lire aussi : Sky dénonce des propos "irresponsables" de Hinault envers Froome

★★★★ Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale) : C'est l'objectif numéro 1 de sa saison. Le grimpeur de 27 ans croit encore en une victoire finale sur le Tour de France après deux podiums consécutifs (2016, 2017). Après de très bonnes performances dans les classiques printanières (2e des Strade Bianche, 9e de la Flèche Wallonne et 3e de Liège-Bastogne-Liège), le Français a terminé troisième du Critérium du Dauphiné et semble en jambes. 

Lire aussi : AG2R La Mondiale dévoile son équipe autour de Romain Bardet

Bardet : "Un Tour imprévisible"

★★★ Nairo Quintana (COL/Movistar) : Vainqueur du Giro (2014) et de la Vuelta (2016), il ne manque que le Tour à sa collection. Après trois podiums sur ses trois premiers Tours de France, le Colombien n'avait pas réussi à faire mieux que 12e l'année dernière. Alors si certains raillent sa tendance à ne jamais passer à l'attaque, un élément pourrait peut-être les rassurer. Sur le Tour de Suisse, relégué bien trop loin de Porte, il a attaqué à 28 km de l'arrivée pour s'imposer et récupérer une troisième place.

Lire aussi : Tour de Suisse : Quintana s'impose avec la manière sur la 7e étape

★★★ Richie Porte (AUS/BMC Racing) : Récent (facile) vainqueur du Tour de Suisse, l'Australien monte en puissance avant le Tour. L'année dernière il avait fait forte impression sur l'étape de La Planche des Belles Filles, affichant une forme similaire à celle de Christopher Froome. Il était ensuite tombé très lourdement sur la 9e étape. Potentiellement, l'Australien peut viser très haut mais éprouve toutes les peines du monde à tenir un effort de trois semaines. Aucun podium sur un grand tour, et seulement deux tops 10 (Tour 2016, Giro 2010) en 11 participations.

Lire aussi : Richie Porte remporte le Tour de Suisse

★★★ Vincenzo Nibali (ITA/Bahrain Merida) : Le Requin de Messine a déjà croqué sur les trois grands tours. Vainqueur de Milan-San Remo cette année, il n'affiche cependant pas une forme exceptionnelle, en témoigne sa 24e place sur le Critérium du Dauphiné. Mais l'Italien a l'habitude d'arriver sur le Tour après une préparation peu reluisante.

Les cinq temps forts annoncés du Tour de France 2018

★★★ Tom Dumoulin (NED/Sunweb) : Second d'un Giro 2018 où il a tiré la langue en haute-montagne, le Néerlandais va enchaîner. Ses performances sur contre-la-montre et sa capacité à gérer son effort en montagne pourraient lui entrouvrir les portes d'un podium sur le Tour de France, où il n'a jamais joué le classement général. Cette année tout dépendra de sa récupération après le Giro.

★★ Rigoberto Uran (COL/EF Drapac) : Le dauphin sortant du Tour 2017 est de retour. Assez anonyme et discret, il avait joué au gagne-petit avec Romain Bardet et ça avait payé. Le Colombien de 31 ans ne s'est jamais adjugé un grand tour mais a déjà fait 3 fois deuxième (deux fois sur le Giro). 

★★ Adam Yates (GB/Mitchelton-Scott) : Sa meilleure performance sur un grand tour est une 4e place, assujettie à un maillot blanc de meilleur jeune. C'était sur le Tour 2016. Depuis, le Britannique n'a pas réussi à faire mieux sur une course de trois semaines. Fort d'une préparation réussie (2e place sur le Dauphiné), il sera forcément attendu, d'autant que son frère jumeau Simon a beaucoup fait parler de lui sur le Giro 2018.

Jakob Fuglsang (DAN/Astana) : Deuxième du Tour de Suisse, quatrième de celui de Romandie, l'expérimenté danois se doit de batailler avec les meilleurs. Mais il n'a jamais réussi à faire mieux que 7e sur un grand tour, c'était sur le Tour 2013 (son seul top 10 en 11 grands tours).

Dan Martin (IRL/UAE) : L'Irlandais reste sur deux top 10 sur le Tour de France (9e en 2016, 6e en 2017). Il s'est bien échauffé sur le Dauphiné (4e et une victoire d'étape) après un début de saison mitigé.