Gianni Moscon exclu du Tour de France 2018
Gianni Moscon exclu du Tour de France 2018 | Philippe LOPEZ / AFP

Tour de France 2018 : Gianni Moscon exclu pour agression

Publié le , modifié le

L'Italien Gianni Moscon, coéquipier de Chris Froome dans la formation Sky, a été exclu du Tour de France pour une altercation dimanche pendant la 15e étape. Moscon s'en est pris à un coureur de l'équipe Fortuneo en début d'étape. L'italien n'en est pas à son coup d'essai. Le coureur de la Sky a présenté ses excuses dans la soirée.

Drôle de Tour de France pour l'équipe Sky. Si tout va pour le mieux au niveau des résultats pour l'équipe Britannique, la formation du quadruple vainqueur du Tour Christopher Froome créer une nouvelle fois la polémique. Après les sifflets et les insultes qui ont accompagné les coureurs de la Sky depuis le début de la 105e édition, Gianni Moscon ne va pas arranger la cote de popularité de son équipe.

"Je suis désolé pour l'incident d'aujourd'hui et je regrette totalement mes actions. Je voudrais m'excuser personnellement à Elie Gesbert pour aujourd'hui. Ce qui s'est passé est mal et un mauvais exemple de ma part, regrette le coureur. Je voudrais aussi m'excuser de mon comportement à mes coéquipiers, mon staff et le Tour de France. Je n'ai pas d'excuses, j'accepte la décision des organisateurs de la course." Après avoir porté un coup de poing sur le casque d'Elie Gesbert (Fortuneo-Samsic), qui voulait protéger la tentative d'échappée de son leader Warren Barguil, Moscon a été disqualifié. L'incident a été qualifié d'"agression particulièrement grave" et le jury des commissaires a tranché en début de soirée.

Suspendu 6 semaines

A 24 ans, Moscon n'en est pas à son coup d'essai. L'année passée sur le Tour de Romandie, l'Italien a été exclu de la course et suspendu 6 semaines par sa propre équipe, après des insultes racistes à l'égard du Français Kevin Reza. En fin de saison, il a été accusé par le Suisse Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ), d'avoir provoqué sa chute dans une course en Italie (Trois Vallées Varésines). Mais il n'a finalement pas été sanctionné par la commission de discipline de l'Union cycliste internationale (UCI), qui a rendu son verdict le mois dernier, semble-t-il faute de preuves. "Gianni et l'équipe ont toujours contesté ces accusations", avait alors réagi Sky. "Nous soutenons Gianni. Nous sommes ravis qu'il puisse tirer un trait sur cette affaire. C'est un jeune coureur talentueux qui va beaucoup nous apporter ces prochaines années".

Au service de Christopher Froome et de Geraint Thomas, Moscon quitte donc ses coéquipiers du Team Sky qui ne sont plus que cinq à accompagner leurs deux leaders. Une sortie par la petite porte pour le coureur qui disputait son premier Tour de France.

francetv sport @francetvsport