Rafal Majka (Bora) et Michal Kwiatkowski (Sky)
Rafal Majka meurtri après une chute à l'arrivée de la 9e étape du Tour de France, accompagné par son compatriote Michal Kwiatkowski | AFP - Jeff PACHOUD

Tour de France 2017 - Rafal Majka (Bora-Hansgrohe) abandonne

Publié le , modifié le

Après avoir perdu son leader charismatique Peter Sagan sur exclusion lors de la 4e étape, la formation Bora-Hansgrohe perd son leader sur la route: Rafael Majka. Victime d'une chute hier dans une descente de col, le coureur polonais a préféré s'arrêter lors de la journée de repos. "J'ai de la chance de n'avoir aucune fracture", a indiqué le coureur dans un communiqué. Pour "sa santé et aussi le reste de la saison", il ne repartira pas demain sur la Grande Boucle. Il pointait au 43e rang du classement général, avec plus de 37 minutes de retard sur Chris Froome.

L'ancien coéquipier d'Alberto Contador ne repartira pas demain sur les routes du Tour. A 27 ans, il connaît son premier abandon, au lendemain d'une grosse chute lors de la 9e étape. Meilleur grimpeur de la Grande Boucle en 2014 et 2016, il était une belle chance de briller pour l'équipe Bora-Hansgrohe. Mais cette édition n'est décidément pas celle de la formation allemande. Après l'exclusion de Peter Sagan, c'est le deuxième leader de l'équipe qui s'en va. Même s'il pointait qu'en 43e position dans cette journée de repos, au terme d'une 9e étape où il a concédé beaucoup de temps, d'énergie, et aussi un peu de peau abandonné sur le tarmac après une chute.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze