Rigobert Uran Tour de France 2017
Le coureur colombien de la Cannondale, Rigoberto Uran. | DE WAELE Tim / TDWsport Sarl / DPPI

Tour de France 2017 : pénalité annulée pour Rigoberto Uran et George Bennett

Publié le , modifié le

Fin de la polémique. Hier, quelques minutes après la victoire de Romain Bardet à Peyragudes lors de la 12e étape du Tour de France, les commissaires de la course décidaient de sanctionner de 20 secondes Rigoberto Uran (Cannondale), Serge Pauwels (Dimension Data) et George Bennett (Lotto-NL Jumbo) pour s'être ravitaillés dans les 20 derniers kilomètres. Après une nouvelle réflexion de la part des commissaires, sans doute influencés par les voix qui se sont levées et notamment celle de Jonathan Vaughter (Dirigeant de Cannondale), les pénalités ont finalement été levées. Par conséquent, Uran, 4e du général, ne compte plus que 35 secondes de retard sur le leader Fabio Aru.

Le Colombien Rigoberto Uran, qui avait été pénalisé pour ravitaillement interdit dans la 12e étape du Tour de France, a récupéré les 20 secondes perdues, a-t-on appris officiellement vendredi avant le départ de Saint-Girons. Le jury des commissaires a levé la sanction tout comme pour les deux autres coureurs pénalisés eux aussi de 20 secondes pour ravitaillement interdit, le Belge Serge Pauwels et le Néo-Zélandais George Bennett. Uran revient ainsi au classement à 35 secondes du leader, l'Italien Fabio Aru.

L'annulation de la décision est motivée par les circonstances exceptionnelles de la situation de course. Après avoir revu les images, les commissaires ont constaté que les véhicules d'équipes n'avaient pu ravitailler normalement leurs coureurs avant la fin de la zone autorisée, au bas du col de Peyresourde. Notamment à cause du problème survenu à Fabio Aru et au Britannique Chris Froome (sortie de route). La direction du Tour de France, interrogée par l'AFP, a approuvé cette décision.