Tour de France 2017 : Pas de doublé pour Van Avermaet

Tour de France 2017 : Pas de doublé pour Van Avermaet

Publié le , modifié le

C'est en haut de la côte de Saint-Pierre à Rodez que Greg Van Avermaet avait, en 2015, remporté son premier succès sur la Grande Boucle en devançant Peter Sagan. Pas de bis repetita cette année pour le Belge de l'équipe BMC, qui s'est incliné au sprint face à Michael Matthews. Sans regret à l'arrivée, Van Avermaet n'a pas encore réussi à apporter à la BMC son premier succès sur ce Tour.

Il y a deux ans, Greg Van Avermaet avait exorcisé ses vieux démons en haut de la côte de Saint-Pierre à Rodez. Une victoire de prestige au terme d'un sprint de costaud face à Peter Sagan, et l'étiquette d'éternel second qui collait au Belge s'était envolée. Champion olympique à Rio, vainqueur de Gand-Wevelgem et de Paris-Roubaix en 2017, c'est le Van Avermaet nouveau qui s'est présenté en bas de la dernière côte de la journée sur cette 14e étape du Tour. Après son duel avec Peter Sagan en 2015, c'est au coude à coude avec Michael Matthews qu'il a gravi cette difficulté. Mais l'Australien a été le plus rapide, reléguant le Belge à la deuxième position malgré le gros effort de sa formation pour rattraper les échappés du jour.

Battu mais sans regret

« Le final était vraiment bien pour moi, je pars au bon moment mais Matthews a été vraiment rapide sur la fin » débrieffait le chasseur de classiques à l'arrivée. Comme lors de la première étape de montagne, la BMC a roulé toute la journée derrières les hommes de tête pour finalement coincer dans le final. Mais Van Avermaet, qui avait évidemment coché cette étape, reste positif : « Il y a encore des chances pour gagner l'étape dans l'échappée, demain par exemple. Rodez ça aurait été vraiment bien parce que j'ai gagné il y a deux ans mais bon... » Il reste peu d'occasions pourtant pour apporter une première victoire à une équipe BMC à la peine, privée de son leader Richie Porte depuis la neuvième étape. Van Avermaet lui s'est incliné face à plus fort : "Il n'y a pas vraiment de déception quand tu es battu par un garçon comme Matthews."  Sans regret.

Youmni Kezzouf @YoumniK