Philippe Gilbert
Le Belge Philippe Gilbert (Quick-Step Floors). | Yorick Jansens / Belga

Tour de France 2017 : Malade, Philippe Gilbert abandonne après deux semaines décevantes

Publié le , modifié le

Philippe Gilbert n'aura pas connu un Tour de France 2017 à la hauteur de son magnifique début de saison ! Vainqueur du Tour des Flandres et de l'Amstel Gold Race, le Belge de l'équipe Quick-Step Floors ne prendra pas le départ de la 16e étape de la Grande Boucle reliant Le Puy-en-Velay à Romans-sur-Isère (165 km). Victime d'une gastro-entérite, le puncheur a traversé les deux premières semaines de l'épreuve dans un relatif anonymat, se mettant surtout au service de ses leaders Marcel Kittel et Dan Martin.

Il se rate à Longwy et termine 4e à Rodez

Philippe Gilbert possédait deux occasions de s'illustrer sur les routes de cette 104e édition du Tour de France, deux opportunités manquées... Tout d'abord, au sommet de la côte des Religieuses à Longwy (1,6 km à 5,8%), terme de la 3e étape, l'ancien champion de Belgique s'est complètement raté, ne terminant qu'à la 22e place, privilégiant sans doute son coéquipier Dan Martin (Quick-Step Floors), troisième ce jour-là. Gilbert a cependant obtenu une seconde chance de profiter d'un terrain propice à ses ambitions de victoire d'étapes. Sur les hauteur de Rodez samedi dernier, en haut de la côte de Saint-Pierre (570 m à 9,6%), le Wallon a tout tenté mais échoué à la 4e place de la 14 étape, devancé par un sacré trio Matthews-Van Avermaet-Boasson Hagen.

Le maillot vert pour Kittel et le podium pour Dan Martin

Dans son post Instagram annonçant son abandon, Phillipe Gilbert se dit "triste de devoir laisser en chemin la meilleure équipe du Tour de France" souhaitant à sa formation de ramener "le maillot vert à Paris (pour Marcel Kittel) et de voir Dan (Martin) terminer sur le podium, ce serait amplement mérité". En attendant, la formation belge perd l'un de ses étendards et principal capitaine de route. A la fusée Kittel de redonner, pourquoi pas, le sourire à Philippe Gilbert devant sa télévision, en s'adjugeant une 6e victoire d'étape en ce mois de juillet à Romans-sur-Isère.

Fabien Mariaux