Tour de France 2017 : L'heureux anniversaire de Jean-René Bernaudeau

Tour de France 2017 : L'heureux anniversaire de Jean-René Bernaudeau

Publié le , modifié le

Jean-René Bernaudeau, manager et fondateur de l'équipe Direct-Energie, a fêté son 61e anniversaire par le succès d'étape dans la station des Rousses, ce samedi, de l'un de ses protégés, Lilian Calmejane. "Lilian a la santé, le mental, c'est un grand coureur, un champion", s'est exclamé le responsable de l'équipe française en soulignant que l'Albigeois est passé par la filière du Vendée U, le réservoir de la formation professionnelle.

"C'est une délivrance"

"Il est brillant, il parle plusieurs langues, il a envie de réussir", s'est félicité Jean-René Bernaudeau, comblé par ce succès venu en point d'orgue d'une semaine très offensive de ses coureurs. "J'ai eu très peur", a-t-il reconnu à propos du final des Rousses, quand Lilian Calmejane a été saisi de crampes. "Je sentais que Gesink (en poursuite) était vraiment fatigué, mais le peloton n'était pas loin. Je me suis dit : 'tout s'écroule'. Mais, deux minutes après, c'était reparti. C'est une délivrance !"

"On rit beaucoup dans notre équipe"

En bâtisseur du groupe, le manager a insisté sur la nécessité de susciter des vocations et le plaisir de courir. "Romain Bardet et Thibaut Pinot nous donnent des plaisirs, Lilian Calmejane vient d'arriver. On veut montrer que le sport n'est pas du business, c'est le développement de chacun", a poursuivi Bernaudeau. "On rit beaucoup dans notre équipe, c'est nécessaire pour être heureux. Il faut avoir envie et, chez nous, on donne beaucoup d'envie".

"On ne va pas s'en contenter"

"On ne va pas se contenter de cette victoire", a conclu le Vendéen en évoquant les scénarios répétitifs des étapes de plaine de la première semaine du Tour de France. "Ces échappées reprises aux 3 kilomètres, les oreillettes, ça m'insupporte ! Il ne faut pas de trucs stéréotypés, il faut sortir de ces schémas". Direct-Énergie s'est présenté sur la Grande Boucle sans son sprinteur Bryan Coquard, qui a annoncé son départ en fin de saison, mais avec ses deux "papys" de 38 ans, Sylvain Chavanel et Thomas Voeckler, lequel raccrochera le vélo sur les Champs-Elysées.

francetv sport @francetvsport