Peter Sagan devance d'un rien Alexander Kristoff
Peter Sagan devance d'un rien Alexander Kristoff | AFP

Tour de France 2016 : Peter Sagan réalise le triplé à Berne

Publié le , modifié le

Peter Sagan (Tinkoff) s'est imposé au sprint lors de la 16e étape entre Moirans-en-Montagne et Berne (209 km). Le coureur slovaque devance Alexander Kristoff de quelques centimètres et signe ainsi sa troisième victoire sur ce Tour. Cette étape sans grosse difficulté à notamment été marquée par l'échappée au long cours de Julian Alaphilippe et Tony Martin (Etixx-Quick Step). Chris Froome a lui passé une étape tranquille et conserve le maillot jaune de leader.

Julian Alaphilippe est du genre revanchard. Privé d’une possible victoire d’étape hier sur la 16e étape à cause d’un dérailleur capricieux, le Français d’Etixx-Quick Step a retenté un coup sur cette étape franco-suisse. Malheureusement pour lui, ces efforts n’ont toujours pas payé.

Parti avec son coéquipier Tony Martin au km 14, Julian Alaphilippe a tenté crânement sa chance, souvent placé dans la roue de l’Allemand, triple champion du monde du contre-la-montre. Les deux hommes ont avalé les kilomètres sous une chaleur étouffante, sans jamais toutefois creuser un écart important avec le peloton : l’avance maximum a été enregistrée à 116 km de l’arrivée avec 5’30.

La loi du peloton

Amené par les Tinkoff, le peloton s’est appliqué à réduire l’écart aux alentours du km 100, laissant que peu d’espoir aux deux courageux du jour. A 30km de l’arrivée, Alaphilippe et Martin ne comptait plus que 40 secondes d’avance. Trop peu pour le Français qui a préféré se relever pour être repris par le peloton à 25km de l’arrivée. Tony Martin continuait la course seul, juste le temps de passer en tête le sommet de la Côte de Mühleberg (4e catégorie), seule difficulté répertoriée du jour.

A peine le peloton regroupé, Rui Costa (Lampre-Merida) tentait à son tour de se faire la malle, mais sans grand succès. Le peloton voulait régler cette étape au sprint. Ce fut chose faite. Dans un final en côte sur des pavés, Peter Sagan devançait d’un cheveu Alexander Kristoff (Katusha) pour s'adjuger sa troisième victoire sur cette 103 édition du Tour de France, la 7e de sa carrière au total.

Douze minutes plus tard, Julian Alaphilippe et Tony Martin, les deux combattifs du jour, franchissaient eux la ligne d’arrivée main dans la main.

[scald=26457:sdl_editor_representation]