Thomas Voeckler : "Un Tour de France à part"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alexandre Pasteur
Thomas Voeckler
Thomas Voeckler | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Tour de France 2020 aura bien lieu mais la plus grande course de vélo au monde a été reprogrammée du 29 août au 20 septembre prochain. Initialement prévue en juillet, la Grande Boucle ne pouvait pas se tenir normalement du 27 juin au 19 juillet suite à l'annonce du président Macron. Consultant pour France tv sport et manager de l'équipe de France de cyclisme sur route, Thomas Voeckler réagit à ce report qui semblait inéluctable.

Thomas, que pensez-vous de la reprogrammation du Tour de France du 29 août au 20 septembre ?
Thomas Voeckler :
"La première chose déjà, c’est bien qu’il y ait un Tour. Pourquoi ? D’un point de vue sportif certes, mais cela signifie surtout que la vie aura vraisemblablement repris son cours, et plus que jamais en ces temps difficiles, il faut toujours positiver. De plus, ce sera un vrai Tour de France, hormis la date : un vrai parcours, une préparation suffisante pour les coureurs, et du public sur les bords des routes. Alors certes, il y aura sans doute moins de monde qu’en juillet en raison de la fin des vacances et de la rentrée scolaire. Mais on ne peut pas tout avoir. Ce qu’il faut retenir vraiment, c’est que l’un des événements de tout premier plan qui était prévu courant 2020 aura finalement bien lieu cette année. Il faut s’en féliciter mais surtout s’en réjouir tout simplement."

"Ce Tour 2020 n'aura pas moins de valeur qu'un autre"

Courir en septembre, qu’est-ce que cela va changer pour les coureurs ?
TV :
"J’ai envie de dire que ça sera un Tour de France à part. De toute façon ça sera une année à part dans le vélo. Il y a eu ce début de saison jusqu’à Paris-Nice et depuis il y a cette parenthèse mais les courses vont reprendre. C’est évident que sur cette période de fin août jusqu’à mi-septembre, ce ne sera pas la même configuration qu’au mois de juillet pour plein de raisons : la préparation, les conditions météorologiques, l’ambiance, etc. Mais ce Tour 2020 n’aura pas moins de valeur qu’un autre. Ça sera trois semaines de course avec des cyclistes qui auront, heureusement, eu le temps de s’entraîner au minimum deux mois avant en extérieur afin que tout le monde soit sur un même pied d’égalité."

à voir aussi Coronavirus : Le Tour de France reporté et reprogrammé du 29 août au 20 septembre ! Coronavirus : Le Tour de France reporté et reprogrammé du 29 août au 20 septembre !

Et en tant que manager de l’équipe de France, comment voyez-vous les choses ?
TV :
"De toute façon, c’est une année où c’était déjà compliqué à la base. Compliqué c’est sans doute un peu fort mais il fallait intégrer la donnée des JO dans la foulée du Tour de France. Les Jeux olympiques sont reportés, la même problématique se présentera en 2021 mais nous n’en sommes pas encore là. Pour l’équipe de France, ce qui est sûr, c’est qu’il reste les échéances des championnats d’Europe et du monde. Malgré le doute, ces compétitions sont toujours maintenues pour l’heure. Résultat : avec un Tour qui se termine le 20 septembre, nous aurons le dimanche qui suit les championnats du monde sur route. Prendre les meilleurs coureurs tricolores pour représenter la France ne sera donc pas une tâche facile car le parcours du Tour 2020 est très montagneux. Cela paraît simple mais faire une sélection, ce n’est pas juste juger les coureurs sur trois semaines de compétition."

Vous serez toujours avec nous, France Télévisions, sur la moto ?
TV :
"Oui oui. Parce qu’en ce moment nous sommes tous en train de ronger notre frein. J’ai bien l’intention d’être sur la moto et puis de passer un bon moment comme nous l’avons fait ces deux dernières années et surtout de faire passer un bon moment à tout le monde. Il faudra que nous savourions tous. Comptez sur moi pour vous lancer deux ou trois pics pour ne pas vous laisser tranquille (rires)."

Alexandre Pasteur apasteur