Romain Bardet : "Rester ou partir, pour le moment la réflexion n'est pas arrêtée"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
Romain Bardet

Dans un entretien accordé au site La Montagne, Romain Bardet a reconnu que la suite de sa carrière n'était pas encore certaine de passer par l'équipe AG2R. "Il me reste quelques belles années où je peux tirer le meilleur de mes capacités", avoue-t-il. Il a aussi fixé ses objectifs pour le prochain Tour de France 2020 (29 août au 20 septembre), auquel il ne devait pas participer avant le bouleversement du calendrier en raison du coronavirus. Le Brivadois a insisté qu'il ne sera pas "focalisé sur le classement général".

 "Je n’ai pas envie d’appréhender le Tour comme j’ai pu le faire depuis 7 ou 8 ans", annonce Romain Bardet dans un entretien accordé à La Montagne et publié ce mardi. Le coureur de l'AG2R La Mondiale, qui sera bien au départ du prochain Tour de France, le 29 août, est revenu sur la précédente édition qui fut une déception. "L’an dernier, j’avais beaucoup d’attentes et j’ai été déçu. Même si ramener le maillot à pois fut une satisfaction, je n’ai pas pris beaucoup de plaisir", a-t-il souligné.

"J'y viens avec envie car les dés ont été rejetés"

Le meilleur grimpeur 2019 veut changer la donne et voudra la jouer plus offensif. "J’ai vraiment envie de revenir sur le Tour pour être acteur, pour lever les bras," indique-t-il. "Je ne vais pas me mettre une pression démesurée sur cet événement. Le schéma que j’avais m’a bien évidemment permis de faire deux podiums sur le Tour."

Sans attente particulière, Bardet annonce qu'il sera "plus attaquant" mais ne "sera pas focalisé sur le classement général". Ayant conscience que la Grande Boucle n'était pas dans ses plans, le cycliste de 29 ans souhaite "jouer les trouble-fêtes". "J'y viens avec envie car les dés ont été rejetés" justifie le Tricolore.

En fin de contrat à l'issue de la saison avec l'équipe française, le vice-champion du monde sur route en 2018 n'est pas fermé à une éventuelle prolongation. "Rester ou partir, pour le moment la réflexion n’est pas arrêtée." Si la Sunweb semble faire du pied pour l'intégrer dans son équipe, le natif de Brioude prend le temps de la réflexion. "Il me reste quelques belles années où je peux tirer le meilleur de mes capacités. On réfléchit activement à trouver la meilleure façon chez AG2R ou dans une autre équipe pour y parvenir."

Paul Giffard paul_gfrd